Les wearables en passe d'investir le lieu de travail

Par 11 décembre 2014 2 commentaires
Mots-clés : Digital Working, Europe
wearables

Dans les 12 prochains mois, les wearables devraient prendre plus de place au sein des entreprises. Mais y trouver leur place reste une autre histoire...

Une étude d'Ipswitch, fournisseur de logiciel, prévoit qu'un tiers des entreprises européennent verront arriver les wearable devices au sein de leur structure, dont 34% d'entreprises françaises, plaçant le pays comme pionnier dans l'adoption de cette technologie. Et cela, devant l'Allemagne dont 33% des entreprises prévoient cette introduction rapide et 25% des entreprises britanniques.

D'ailleurs, plus que le simple cadre de l'entreprise, c'est une adoption générale qui est mise en avant par les informaticiens sondés par Ipswitch. Ainsi, ceux-ci estiment que les salariés adopteront en masse cette technologie pour 36% des entreprises françaises, 41% pour l'Allemagne et 33% pour le Royaume-Uni. Et de manière générale, ce sont 36% des entreprises sondées, tous pays confondus, qui estiment qu'il y aura en 2015 un afflux d'employés utilisant des wearables et, notamment, de montres "Apple".

Toutefois, cette adoption ne sera pas en douceur puisque 3/4 des entreprises interrogées expliquent ne pas avoir mis en place ou même réfléchi à une stratégie ou une politique concernant l'arrivée de ces technologies sur le lieu de travail. Pour les entreprises françaises, ce chiffre monte à 80%, quand il est de 73% pour le Royaume-Uni et 77% pour l'Allemagne.

Pourtant, selon Alessandro Porro, vice-président des ventes internationales pour Ipswitch, l'urgence est là : "s'il n'y a pas de mise en place de politiques et d'outils informatiques relatif à cette adoption, bien qu'elle puisse être source d'une véritable productivité, les performances de réseau seront faibles et les menaces de sécurité nombreuses.

Haut de page

2 Commentaires

Un article qui montre que vous connaissez très mal le sujet des objets connectés. Le "wearable computing" ne comprend pas les interfaces comme glass ou iwatch qui sont seulement des téléphones mobiles améliorés.
Rien à voir avec les vrais wearable devices. Informez-vous.

Soumis par Cyroul (non vérifié) - le 12 décembre 2014 à 11h55

Merci Martine. Pour le déploiement en France, notamment au regard du droit du travail, cela risque d'être amusant à suivre en termes de négociation interne. Sans être juriste, juste deux articles :
- L’article L. 2323-13 du Code du travail dispose que « le comité d’entreprise est informé et consulté, préalablement à tout projet important d’introduction de nouvelles technologies, lorsque celles-ci sont susceptibles d’avoir des conséquences sur l’emploi, la qualification, la rémunération, la formation ou les conditions de travail.".
- Par ailleurs, l’article L. 2323-32, alinéa 3 du Code du travail précise qu’« il est aussi informé, préalablement à leur introduction dans l’entreprise, sur les traitements automatisés de gestion du personnel et sur toute modification de ceux-ci. »

Soumis par David Dubois (non vérifié) - le 13 décembre 2014 à 08h06

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas