La Web 2.0 Expo confirme les nouveaux usages de l'Internet

Par 24 avril 2008 1 commentaire

Multiplication des réseaux sociaux d'entreprise, popularisation des applications web riches, accroissement des data centers... Autant de tendances dévoilées à l'occasion de la Web 2.0 Expo, à San Francisco.

Le Corporate Social Networking, ou le réseau social d'entreprise comme il peut également se décliner, est vu comme étant l’évolution populaire des wikis en entreprise. Il est désormais ancré dans les usages de nombreux employés aux Etats-Unis. Voilà l'une des constations qu'il est possible de faire à l'occasion de la Web 2.0 Expo, qui se tient cette semaine au cœur du Moscone Center de San Francisco. Plus question de Facebook ou de Myspace pour ces leaders qui préfèrent les mots clés tels que productivité, retour sur investissement, sécurité, succès. Parmi les initiatives les plus intéressantes : Igloo qui connaît déjà le succès parmi ses utilisateurs ainsi qu’auprès de ses partenaires tels que Microsoft, Dell, ou encore IBM, et TamTamy qui est à ce jour en version alpha.
Cloud computing à l'honneur
Autre tendance abordée à l'occasion du salon : celle du cloud computing, qui peut se définir comme une virtualisation de bout en bout de l'infrastructure informatique. La conséquence technique de ce nouvel usage, c'est l’agrandissement démesuré des centres de données hébergeant les données des particuliers et des entreprises. C’est une des raisons pour lesquelles les développements et les ventes de serveurs connaissent une telle croissance aux Etats-Unis. A noter que l’énergie consommée par la totalité des "data centers" aux Etats-Unis équivaut a la consommation électrique de l’Etat de l'Utah. Deux compagnies y sont pour beaucoup : Elastra et Citrix.
Les développeurs d'APIs plus nombreux
Dernière tendance : le développement d'APIs, que ce soit pour de simples widgets ou pour des programmes plus complexes. Les créateurs d'application se multiplient ces derniers mois, très certainement après l’ouverture aux développeurs des plateformes de Facebook, Myspace et de l’iPhone. L’open source est évidemment sur toutes les lèvres et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à nous faciliter la vie en nous offrant la possibilité de développer nos propres logiciels. Rien de nouveau, cela reste du « wysisyg » pour RIA. A ce sujet, la Web 2.0 Expo donnait l'occasion de rencontrer plusieurs professionnels comme BackBase pour les fans d’Ajax, KickApps pour ceux d'applications pour réseaux sociaux "à la demande", et LiquidApps pour les amateurs de géolocalisation.

Haut de page

1 Commentaire

c' est magnifique

Soumis par abderra (non vérifié) - le 02 août 2010 à 11h25

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas