Sur le web, la confiance coûte six euros. Et après ?

Par 19 mai 2011 1 commentaire
Identité sur le web

Sur une plateforme de commerce en ligne, mieux vaut que l'identité numérique et bancaire de l'internaute soit certifiée et ce pour plusieurs raisons dont vous vous doutez certainement : l'interface gagne en crédibilité et la confiance est au rendez-vous. Des valeurs indispensables dans les échanges commerciaux, évidemment.

Pour venir à bout de ce problème de transparence sur le web, un site a été créé pour donner la possibilité à chacun de garantir son identité. Comment ? Et bien figurez-vous que tout repose sur un "macaron" : ce dernier certifie en effet que le profil est attesté, le tout pour... presque rien (je parle d’argent, bien sûr). Vous pouvez donc avoir une confiance aveugle en cette petite icône...et en moi qui vous l’explique !

Voilà le protocole à suivre : inscrivez-vous sur le site MyID.isCertified et déclarez votre identité. Ensuite, sortez votre carte bleue afin que la vérification des coordonnées bancaires soit effectuée. Ensuite, dites-vous que cela vous coutera six euros. Enfin, vous recevrez un courrier postal, (un vrai courrier en papier que vous pourrez toucher) avec accusé de réception et à l’intérieur...Le fameux code d’activation pour enfin consommer librement sur la Toile !

Alors, convaincus ?

Ce projet a fait l’objet d’un test en partenariat avec le groupe La Poste. Pour la modique somme de 6 euros, l’internaute voit sont profil attesté et vérifié pendant une période de six mois.

Une dernière question subsiste : qu’est ce qui nous garantit que l’on peut avoir confiance en ce système...? 

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,
Personnellement, j'utilise des E-cartebleu de ma banque qui me donnent à chaque paiement des nombres différents. (5€ de cotisation annuelle et 0,5€ par opération)
Cette procédure est-elle compatible avec le site MyID.isCertified ?
Merci de votre réponse.

Soumis par taillandier (non vérifié) - le 05 juillet 2011 à 16h23

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas