Sur le web, l'expérience d'achat également améliorée par la réalité augmentée  

Par 05 mars 2013 Laisser un commentaire
Augment

Concevoir son projet de décoration d'intérieur depuis son canapé est facilité par la multiplication de services de visualisation en réalité augmentée ou de conseils personnalisés. Un moyen non pas pour tout virtualiser, mais pour faciliter la même expérience client, quel que soit le canal.

Pour améliorer l’expérience d'achat du consommateur en ligne dans des secteurs comme l'ameublement, où la nécessité de se rendre en magasin reste forte pour se faire une idée concrète, une solution réside de plus en plus dans la réalité augmentée. Le but : proposer une expérience d'achat ou un premier contact avec les produits qui se rapproche de celle vécue dans le réel, voire l'améliore, puisqu'il est possible de plus facilement combiner son environnement avec les objets convoités. Ou les objets possédés avec un nouvel environnement. Evidemment, l'idée n'est pas nouvelle : des entreprises comme Design Your Dorm proposent des outils depuis plusieurs années. Cette dernière, qui existe depuis 2008, a pour vocation d’aider les universitaires à customiser leur chambre dans les campus. Les nouveaux élèves de 140 universités peuvent choisir leurs meubles avant même de s’installer dans le campus. Après avoir renseigné le nom de leur université, ils peuvent accéder à un plan en ligne de leur future chambre, simuler leur intérieur, et collaborer avec leur colocataire avant même d’emménager. Côté commerçants aussi, les initiatives se bousculent.

Progression de l’expérience d’achat et du taux de conversion

Jean-François Chianetta, PDG de la startup française Augment – un des lauréats de la saison 3 du Camping - explique à L'Atelier que "les sites de e-commerce recherchent ce type de technologies et souhaitent l’intégrer à leurs plates-formes". Son application, similaire à celle proposée par Sayduck (implantée à Londres et Helsinki), s’adresse à un public plus large que celui des étudiants et permet de visualiser n’importe quel produit en réalité augmentée, en l'intégrant dans l’environnement réel, grâce à la caméra d’une tablette ou d’un Smartphone. Le but étant d'améliorer l'expérience des marchands uniquement en ligne, mais aussi, pour les commerçants présents aussi dans le monde réel, de proposer sur le site la même qualité de service - voire la dépasser. On peut ainsi citer des entreprises comme BoConcept, qui proposent de personnaliser son mobilier via un module 3D intégré au site, puis d'enregistrer son profil, et soit d'acheter en ligne, soit de se rendre en magasin pour peaufiner son projet avec un conseiller disposant d'un logiciel plus élaboré. Un outil de web to store, finalement.

Les consommateurs souhaitent essayer mais aussi être conseillés

Reste à savoir si c'est toute la chaîne, qui intègre la partie conseil, qui peut être répliquée virtuellement. Pour Decovery, oui. La startup, qui fait partie de la promo 4 du Camping, souhaite améliorer l’expérience d’achat en offrant un service en ligne de conseil basée sur la collaboration. Une communauté, formée de professionnels et passionnés de décoration répond aux questions des internautes. Arthur Fouvez, un des co-fondateurs explique: "Nous sommes en amont de cette technologie, qui elle, permet aux consommateurs de valider leur choix, tandis que Decovery les aide à trouver les produits qui pourraient leur plaire". Il envisage même des partenariats avec des entreprises qui proposent des modules de visualisation. Certaines jeunes compagnies ne l'ont pas attendu pour sauter le pas : aux Etats-Unis, Decolabs propose via son application un outil de réalité augmentée mais aussi une plate-forme de conseils, délivrés par une communauté de designers, avant la finalisation de l’achat.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas