Le "Web francophone" existe. "Top Ouaibe", hit-parade en ligne, établit

Par 08 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

un classement permanent des sites de langue française les plus appréciés des internautes. Il suffit de remplir un formulaire en ligne, l'inscription au concours est alors automatique, pas de jury ni...

un classement permanent des sites de langue française les plus appréciés
des internautes. Il suffit de remplir un formulaire en ligne,
l'inscription au concours est alors automatique, pas de jury ni de
préselection. Top Ouaibe (web.efrei.fr/-bergeret/interquest/topouaibe) se
contente simplement de vérifier si le site existe réellement et qu'on y
parle français. Le nouveau concurrent affiche alors un logo spécial sur
ses pages, doté d'un lien hypertexte renvoyant vers le compteur du
hit-parade, permettant ainsi à ses visiteurs de voter d'un simple clic.
N'importe qui peut voter pour qui bon lui semble, autant de fois qu'il le
souhaite, à raison d'une seule fois par heure. Les robots sont détectés et
éliminés. Son créateur, Georges-Olivier Bergeret (22 ans), qui vient
d'obtenir son diplôme de l'Ecole française d'électronique et
d'informatique de Villejuif explique "tout cela n'est pas fait pour être
sérieux. Au départ, c'était un simple projet étudiant. Puis, vu le succés
rencontré, j'ai décidé en accord avec mon école, d'en faire un site
permanent". 3 300 sites sont à ce jour inscrits, le compteur enregistre 3
500 votes au moins par semaine. Pour la petite histoire, le leader actuel
du classement général est un recueil de blagues baptisé "Le Web pour
rigoler".
(Le Figaro - 08/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas