Du Web mobile dans les bus danois

Par 26 septembre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working, Europe

Villes et sociétés de transport sont de plus en plus nombreuses à lancer leur propre réseau Internet gratuit. C'est au tour des bus de Copenhague de proposer un accès haut-débit mobile non-payant.

Les usagers des transports en communs danois pourront surfer sur le Web tout en prenant le bus. Le tout, gratuitement. Arriva Scandinavia met en place d'un accès à l'Internet haut-débit mobile dans les bus de sa flotte danoise. Le système consiste en une infrastructure multi-mesh, fournie par Meshhopper Wireless. Vingt-trois véhicules, assurant le service sur deux lignes à Copenhague, en sont déjà été équipés. Une solution de localisation estampillée Odyssus permet pour sa part au poste de contrôle de suivre la position de chaque autocar afin d'envoyer sur le téléphone des usagers des informations pratiques en temps réel. "L'introduction de services haut-débit rendra plus agréable le temps de trajet pour l'utilisateur et lui augmentera sa productivité, par exemple pour son travail", souligne Johnny Hansen, directeur d'Arriva Scandinavia. 
Accès au web = engager les usagers à prendre le bus
Selon lui, un tel service aura également des vertus environnementales : "le dispositif donnerra envie à un nombre plus important de personnes de laisser leur voiture au garage et de prendre le bus, afin de travailler dans les transports sans crainte de perdre du temps dans des embouteillages. Initiative qui contribuera à diminuer les émissions de dioxyde de carbone". Selon Arriva Scandinavia, plus de deux cent cinquante millions de passagers prennent chaque année l'un des bus de la flotte au Danemark. Si le responsable de la compagnie routière dit vrai, il faudrait cependant une augmentation très importante de la fréquentation des transports en commun pour constater une réelle diminution des rejets de CO2.
Une solution robuste
Pour permettre cet accès à Internet en haut-débit, les responsables du projet ont créé un lien entre chaque bus. Le réseau 3G HSPA fourni par l'opérateur 3, alors que la gratuité du service est assumée par NZR. Une connexion Ethernet est aussi proposée pour les systèmes embarqués dans les véhicules, comme la CCTV ou le ticketing. Arriva Scandinavia ne précise pas le débit exact des réseaux mobiles déployés. A noter : la solution multi-mesh est embarquée dans le siège du conducteur de chaque bus. Une démarche qui a permis de "dépasser les problèmes d'intégration et de montée en charge auxquels l'installation d'une telle infrastructure mobile est confrontée", souligne le PDG de Meshhopper, Nigel Wesley.

Haut de page

1 Commentaire

Voilà une excellente idée pour inciter les gens à utiliser davantage les transports en commun.
Vivement que les transports en commun français s'y mettent.

Soumis par Stéfan (non vérifié) - le 01 octobre 2008 à 08h18

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas