Webcam, capteur et SMS assurent la vidéosurveillance

Par 18 février 2010
Mots-clés : Smart city

Le système proposé par des chercheurs indiens permet de visionner sur mobile les images issues d'une webcam distante. Celle-ci s'active quand un capteur détecte une présence, et envoie un message à l'utilisateur.

Pour permettre aux individus de contrôler l’activité dans leur bureau ou à leur domicile pendant leur absence, trois chercheurs indiens de la Dayananda Sagar Institutions misent sur le téléphone portable. Le système* dont ils ont imaginé l’architecture repose sur une application mobile et un ordinateur faisant office de serveur. Celui-ci gère une webcam et un capteur infrarouge. Le principe est simple : lorsque le système est activé, à chaque fois que le signal infrarouge est coupé par un obstacle, la webcam se met en route et un SMS est envoyé à l’habitant. Celui-ci se connecte au serveur depuis son téléphone et s’identifie à l’aide d’un mot de passe et d’un login.
Visionner la vidéo en direct et en streaming
L’application du téléphone est construite en Java. Elle contient une interface graphique permettant à l’utilisateur d’exécuter diverses actions. Ce dernier peut par exemple visionner la vidéo en direct et en streaming tout en affichant l’heure s’il le souhaite. Il peut aussi se contenter de recevoir des photos en différents formats. Dans tous les cas, il a la possibilité de les enregistrer en format compressé, pour avoir la preuve d’une intrusion par exemple. Au niveau du serveur, le système est composé de trois applications qui enregistrent le son et l’image et sont capables de les rejouer.
Donner des instructions au système par SMS
Là aussi, Java a été choisi pour sa facilité d’utilisation, son ouverture à de multiples formats et le fait qu’il constitue une bonne plate-forme multimédia. La communication entre le téléphone et le serveur est établie via GPRS. L’utilisateur peut également donner ses instructions par SMS au système. Par exemple, il est prévu que celui-ci se bloque et coupe l’accès au clavier et à la souris lorsqu’une intrusion est repérée. L’utilisateur légitime peut envoyer un message au serveur pour les réactiver. Il peut également activer et contrôler la ou les caméras à tout moment, même si aucune intrusion n’a été détectée.
* GPRS Video Streaming Surveillance System (GVSS)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas