Les webcams se mettent à la 3D

Par 30 décembre 2008
Mots-clés : Smart city

Minoru est un caméra web qui capte des images en stéréoscopie. La troisième dimension s'applique ainsi aux photos, clips vidéo, mais aussi aux communications en direct.

Bon nombre de chaînes de TV s'apprêtent à diffuser des programmes en stéréoscopie et de nombreux cinéastes voient dans la 3D l'avenir du cinéma. En attendant, il est d'ores et déjà possible de communiquer en 3D par webcams interposées. Sur Minoru (qui signifie "réalité" en japonais), les internautes conversent en direct 3D. Sous réserve que les deux protagonistes aient sur le nez les traditionnelles lunettes en carton. Et, que les deux protagonistes disposent d'un programme de messagerie vidéo tels que Skype ou Microsoft Messenger."Minoru remet au goût du jour la tradition 3D. Elle met à portée de toutes les messageries instantanées 3D ainsi que les films amateurs 3D," déclare David Holder, son créateur au sein de la société britannique PDT*.
Le 3D remit au goût du jour
Pour les créatifs, le programme 'Video Capture' permet d'enregistrer grâce à deux micros intégrés à l'appareil, des clips vidéo en 3D d'une résolution maximale de 800 x 600. Et cela, grâce à la technique des anaglyphes du traditionnel 3D : deux images de couleurs complémentaires (rouge et bleu) représentant la même scène mais vue de points légèrement décalés sont superposées. Minoru est équipé de deux lentilles teintées qui permettent de restituer le relief. Ceci crée un effet de stéréo visuelle qui a bien plus de profondeur qu'une simple image 2D. Le mode en deux dimensions n'est pas pour autant exclu. Une option nouvelle permet d'imbriquer une image à une autre, ce qui donne un effet de zoom.
Comment ça marche?
Cette webcam ne se différencie pas de ses pairs au niveau du fonctionnement. Elle se branche dans un port USB 2.0 traditionnel. Elle n'est en revanche compatible qu'avec des ordinateurs PC dotés d'un processeur 2.4GHz fonctionnant avec Windows XP ou Vista. Des tests effectués des bloggeurs ont révélé des problèmes au niveau de l'installation du logiciel. Pour un usager non initié, la complexité de l'installation peut porter à confusion. Mais une fois cette installation réussie, il suffit d'orienter individuellement les "yeux" du Minoru, apparaissent alors à l'écran deux fenêtres distinctes. Le mode 3D s'enclenche, le tour est joué. Pour créer une image composite 3D effective il faut bien orienter l'alignement vertical et horizontal des images. Le prix du produit est fixé à environ cinquante euros.
*Promotion and Display Technology

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas