Wi-Fi met le fauteuil roulant sur la bonne route

Par 22 septembre 2008

Elaboré par des chercheurs du MIT, ce prototype se déplace automatiquement jusqu'à l'endroit désiré sur simple commande vocale. Il fonctionne notamment grâce à un système de bornes de communication sans-fil.

L'Atelier vous parlait déjà d'un fauteuil se dirigeant seul vers le coffre de voiture de son utilisateur. Des chercheurs du MIT ont élaboré un dispositif encore plus intelligent. Il assimile les informations nécessaires au déplacement vers n'importe quel emplacement donné. Grâce à un système de commande vocale, l'utilisateur n'a qu'à mentionner l'endroit en question pour que son fauteuil l'y conduise. Ce, sans que la personne ait besoin de contrôler manuellement son parcours. Le dispositif fonctionne à l'aide d'un ensemble de signaux Wi-Fi, de caméras à angle large et de télémètres laser. Lesquels sont reliés à un système informatique capable de reconstruire l'environnement du fauteuil afin de s'y repérer. Ses inventeurs expliquent qu'ils ont dû privilégier un tel système car les signaux GPS fonctionnent difficilement en intérieur.
Caméras à angle large et télémètres laser
Il faut donc disposer à l'avance des bornes Wi-Fi dans l'environnement du fauteuil roulant. C'est ce qui a été fait lors d'une expérimentation à grande échelle dans un hôpital de Boston, dont la plupart des patients ont des problèmes musculaires. "Le but est d'élaborer des machine capables de reconstruire par elles-mêmes un modèle fidèle du monde qui les entoure" souligne Nicholas Roy, un maître de conférences en astronautique et aéronautique, co-responsable du projet. Au contraire d'autres systèmes de programmation de dispositifs mobiles, qui reposent sur un système d'enregistrement manuel de nombreux paramètres, le fauteuil roulant du MIT apprend à se déplacer d'une façon à peu prés équivalente à celle d'une véritable personne : il suffit de lui faire faire le tour du propriétaire en énonçant le nom des endroits importants qu'il devra reproduire.
Un dispositif autonome et évolutif
Si par exemple l'utilisateur dit "ceci est ma chambre", l'engin s'en souviendra à l'avenir et sera capable d'y retourner sur simple commande vocale. "Il s'agit d'un dispositif autonome et évolutif qui peut apprendre de l'utilisateur et s'adapter à lui". Les gens faisant souvent référence aux lieux et aux objets de façon différente, le logiciel de reconnaissance vocale est conçu pour s'adapter aux expressions et aux intonations de son utilisateur. Ce fauteuil roulant intègrera par la suite un système de détection des obstacles pour éviter qu'il ne rentre en collision avec d'autres fauteuils roulants, des personnes etc. Ses inventeurs projettent enfin d'y implémenter un bras mécanique, lequel pourrait aider les personnes handicapées à se saisir d'objets où à les manipuler, qu'il s'agisse d'éteindre une lumière ou de porter un verre d'eau à ses lèvres.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas