Le Wi-Fi sur les traces du RFID pour la localisation en temps réel

Par 25 juillet 2007
Mots-clés : Smart city

La technologie Wi-Fi pourrait venir concurrencer le RFID en matière de localisation en temps réel, estime ABI Research. Le système est en effet beaucoup plus économique. Mais il reste moins précis...

La technologie Wi-Fi pourrait venir concurrencer le RFID en matière de localisation en temps réel, estime ABI Research. Le système est en effet beaucoup plus économique. Mais il reste moins précis.
 
La multiplication des installations Wi-Fi pourrait permettre aux fournisseurs de cette technologie de s'attaquer au marché de la localisation en temps réel ou RTLS (real-time location services). C'est en tout cas ce que souligne le cabinet ABI Research. Celui-ci estime que le Wi-Fi pourrait côtoyer à l'avenir le RFID sur le secteur de la localisation, domaine de prédilection de la radio-identification, notamment en ce qui concerne la gestion d'actifs matériels, la sécurité et la surveillance de projets.
 
"Le RTLS est historiquement associé au RFID", explique Stan Schatt, vice-président et directeur de recherche chez ABI Research. "C'est seulement récemment que le Wi-Fi a commencé à être utilisé dans ce même secteur". Cet engouement devrait favoriser le développement du marché, encore à l'état embryonnaire. Estimé à 59 millions de dollars en 2007, il devrait atteindre les 839 millions en 2012.
 
Des services de localisation moins onéreux...
 
Principal facteur de ce nouvel intérêt pour les systèmes RTLS Wi-Fi: le prix. "Avant, les sociétés qui souhaitaient développer le RTLS devaient acquérir des systèmes RFID, dont les lecteurs étaient très onéreux", ajoute Stan Schatt. "Mais il y a maintenant un nombre tellement important d'installations Wi-Fi dans le monde que l'utilisation de la technologie pour les services de localisation s'avère très économique pour des firmes qui n'avaient pas encore envisagé l'option". Autre avantage : les sociétés qui possèdent déjà un réseau Wi-Fi n'ont pas à installer d'infrastructures supplémentaires pour construire leur réseau RTLS. Leur principal investissement devrait résider dans le développement de logiciels adaptés.
 
...mais encore imprécis
 
Mais le Wi-Fi souffre encore de plusieurs handicaps qui pourraient laisser à la RFID quelques longueurs d'avance. En effet, la technologie est moins précise, notamment en extérieur. Elle est également moins sécurisée, et peut requérir la mise en place de jusqu'à 20% de points d'accès en plus par rapport à un réseau traditionnel RFID. Enfin, la mise en place de services RTLS sur réseaux Wi-Fi nécessite plusieurs ajustements de la part des fabricants et des développeurs pour permettre au marché de croître.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas