Wibro : premiers tests européens lors des JO de Turin

Par 31 janvier 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

En Europe, on ne jure que par le Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Acces) alors qu'en Asie, c'est la norme Wibro (Wireless Broadband) qui permet aux acteurs des télécommunications...

En Europe, on ne jure que par le Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Acces) alors qu'en Asie, c'est la norme Wibro (Wireless Broadband) qui permet aux acteurs des télécommunications de rêver de haut débit sans fil. L'opérateur Telecom Italia vient d'annoncer son intention de tester cette dernière lors des prochains Jeux Olympiques de Turin. Avant, peut-être, de lancer des essais à grande échelle en Italie ?
 
Le Wibro, notamment élaboré par le coréen Samsung, fera ainsi sa première incursion hors d'Asie. Telecom Italia, en charge d'une partie des télécommunications lors des JO, équipera cinquante postes de travail de cette technologie mobile
 
En parallèle de cet accord avec Telecom Italia, la délégation coréenne venue en Italie faire la démonstration du Wibro devrait faire circuler dans le parc olympique un mini bus connecté à l'aide de cette technologie, dans lequel les passagers pourront regarder la télévision, jouer en ligne ou tenir des vidéoconférences de presse.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 31/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas