Le WIF 2008 explore les futurs de l'interface graphique

Par 18 avril 2008
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Du 17 au 19 avril a lieu le WIF - le festival international du webdesign - à Limoges qui réunit tous les métiers autour du design. Le but est de prédire l'avenir du web.

Enrichissement de l'expérience utilisateur, rôle grandissant des sens, de la mobilité... Vers quoi tend le web ? Une question à laquelle tente de répondre le WIF 2008, qui tient cette année sa troisième édition à Limoges. Et pour découvrir les courants actuels et futurs du webdesign, le festival organise une compétition, la "Webjam". Le but : faire s'affronter pendant 24 heures des créatifs de tous les pays, des USA jusqu'à la Russie, en passant par l'Asie. Ces derniers - développeurs, graphistes, designers, ergonomes, sound designers - ont jusqu'à demain pour répondre, avec les outils multimédia dont ils disposent et leurs talents créatifs au sujet suivant: "A quoi ressemblera la communication par email en 2020, et existera-t-elle encore ?". Et pour développer une création autour de l’interface du futur.
"Explorer le futur du web"
"Nous attendons surtout que les compétiteurs fassent preuve d’imagination et d’originalité", commente Etienne Mineur, directeur artistique chez Incandescence et président du WIF 2008. Lui-même confie qu’il ne peut pas deviner vers quoi se dirigent les interfaces du futur. Une chose reste sûre : les utilisateurs vont vers une connectivité presque sans limites. Et d’ajouter : "il est certain qu’on va aussi vers plus de simplicité. La sensorialité jouera également un rôle de plus en plus important dans nos outils multimédia". Le président d’honneur rappelle ainsi la rupture qu’a introduit l’iPhone dans les usages : l’interface tactile se démocratise et les utilisateurs s’y sont peu à peu familiarisés. Il en est de même avec le jeu vidéo : la Wiimote de Nintendo, qui fait appel au mouvement du joueur pour interagir, popularise un nouvel usage auprès du grand public. Si la vue, l’ouïe et le toucher sont déjà exploités par le multimédia, restent à développer les applications utilisant le goût et l’odorat.
Convergence des concepteurs
"Autant d’éléments qui font d’un site web un univers de marque identifiable et signifiant pour l’utilisateur", indique Nicole Pignier, spécialiste du webdesign sensoriel et des stratégies de communication en ligne. L’objectif du WIF est ainsi de faire se rencontrer les différents métiers du web, et faire se confronter leurs différentes visions. Même si la reconnaissance de nouvelles activités du design, comme le motion-design, tarde à se faire. La création multimédia tend de plus en plus vers la convergence des métiers et la multiplicité des supports de communication. Les acteurs du webdesign vont donc être amenés à une collaboration toujours plus étroite. La Webjam illustre cette projection vers l’avenir du web, et offrira un aperçu de ce qu’il sera – peut-être – en 2020.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas