WiGig, futur standard du haut débit sans-fil ?

Par 11 mai 2010
Mots-clés : Digital Working

Cette spécification, développée par la WiGig Alliance, permet l'échange de données sur la bande des 60 GHz. Son rapprochement de la Wi-Fi Alliance permet d'envisager son intégration à la norme Wi-Fi.

Pour faciliter la transmission de données sans-fil en haut-débit, la Wi-Fi Alliance et la Wireless Gigabit Alliance (WiGig) annoncent un accord de coopération. Celui-ci repose sur le partage des spécifications technologiques pour le développement du futur programme de certification de la Wi-Fi Alliance acceptant l'échange d'informations sans fil dans la bande de fréquence des 60 GHz. Technologie éponyme sur laquelle la WiGig travaille déjà depuis un an. Le but : favoriser le développement d'appareils tribande capables d'emprunter les bandes 2,4 et 5 GHz, mais aussi 60 GHz.
Transférer des fichiers en haute définition
La dernière technologie devenant compatible et complémentaire de celles préexistantes. Ce qui permettrait de faciliter son adoption par l'industrie. En clair, il sera possible de transférer du contenu très consommateur de bande passante comme des vidéos en haute définition depuis un grand nombre d'appareils Wi-Fi. "Cette connectivité améliorera les capacités des technologies Wi-Fi actuelles", note Edgar Figueroa, responsable de la Wi-Fi Alliance.
Publication des spécifications
Cette annonce est faite au moment où la WiGig Alliance explique avoir finalisé et publié les spécifications de cette technologie. Celle-ci devrait permettre de transférer des données jusqu'à 7 Gb par seconde. L'institution regroupe des acteurs comme Cisco, Nokia, Dell ou Microsoft. Elle a été mise au point pour unifier la prochaine génération de produits sans-fil à haut débit. Et par conséquent pour encourager l'adoption de la bande des 60 GHz.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas