Wikipédia mis en cause par un présumé complice des assassinats Kennedy

Par 06 décembre 2005

L'encyclopédie collaborative voit-elle son modèle remis en cause ? M. Seigenthaler a récemment découvert un article de Wikipedia en ligne depuis plusieurs mois qui présumait qu'il avait été...

L'encyclopédie collaborative voit-elle son modèle remis en cause ? M. Seigenthaler a récemment découvert un article de Wikipedia en ligne depuis plusieurs mois qui présumait qu'il avait été impliqué dans les meurtres de Bobby et John Kennedy "même si rien n'a encore été prouvé".

Quelle ne fut pas sa surprise ! Il écrivit un article dans USA Today pour conter sa mésaventure et mettre en cause la crédibilité de Wikipédia aux yeux du grand public. "S'il y a eu un assassinat, c'est celui de mon personnage", a-t-il précisé.

Autre affaire : Adam Curry, grand pionnier du podcasting, est accusé d'effacer systématiquement des articles de Wikipedia les noms d'autres personnes, elles aussi, considérées comme des pionniers du podcasting. Il aurait expliqué à CNET qu'il ne voyait pas le mal qu'il y avait à corriger lui-même ces erreurs...

Les corrections successives écarteraient-elles Wikipedia de la vérité quand elles sont censées l'en rapprocher ? Les défenseurs de l'encyclopédie collaborative refusent ce procès. Stephen Bolhafner, employé à The Saint Louis Post-Dispatch , écrit, en guise de réponse : "La meilleure défense de Wikipédia, en fait, est de montrer le nombre d'informations erronées rendues disponibles par des sources supposées fiables".

Jimmy Wales, créateur de Wikipédia, tire cependant des enseignements de ces révélations. Il a expliqué qu'il allait mettre en place un mécanisme qui permettra aux lecteurs et aux experts de noter les articles selon leur qualité. Ce système pourrait permettre de pointer les forces et les faiblesses du site pour les corriger ou les encourager.

Il a ajouté qu'un nouveau système pourrait bloquer l'accès aux corrections des personnes qui ne sont pas enregistrées sur le site. De cette façon, si correction il y a, elle ne sera pas anonyme.

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas