WiMAX : le CTO d’AT&T Wireless entre au conseil d’administration d’Aperto

Par 19 octobre 2004
Mots-clés : Digital Working

Les Baby Bells, ces opérateurs américains nés de l’éclatement du monopole en 1984 (Verizon, Bellsouth, SBC, etc.) cherchent de plus en plus à intégrer la téléphonie mobile et les connexions sans...

Les Baby Bells, ces opérateurs américains nés de l’éclatement du monopole en 1984 (Verizon, Bellsouth, SBC, etc.) cherchent de plus en plus à intégrer la téléphonie mobile et les connexions sans fil à leur stratégie.

AT&T, de son côté, montre un intérêt grandissant pour le WiMAX, cette technologie de l’Internet sans fil qui offre une portée de transmission de 50 kilomètres. Le Chief Technology Officer d’AT&T Wireless Rod Nelson a récemment rejoint le conseil d’administration d’Aperto Networks, une société de la Silicon Valley spécialisée dans les technologie haut débit et les logiciels dédiés aux réseaux WiMAX.

Le rôle de Rod Nelson, chez Aperto, est de définir la future architecture réseau et le projet pour la prochaine génération des services IP à haut débit. Selon certains analystes, il faut lire dans l’intérêt des opérateurs pour le WiMAX la recherche de nouveaux revenus, qui permettraient un rééquilibrage par rapport aux investissements consentis dans la 3G et le Wi-Fi.

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/10/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas