Le Wimax rend l'ambulance communicante à moyenne portée

Par 30 juillet 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Afin de transmettre les données vitales du patient avant son arrivée à l'hôpital, le projet européen WEIRD développe un système de communication mobile, directement installé dans les ambulances.

Le système de communication développé dans le cadre du projet européen WEIRD va équiper les ambulances. Il permettra aux docteurs de diagnostiquer et commencer à traiter les blessés ou malades sur la route vers l'hôpital. Des soins qui peuvent s'avérer vitaux dans les quelques minutes qui séparent le patient de l'équipe hospitalière. Le système repose sur la technologie de transmission des donnés sans-fil Wimax, contrairement à certaines expérimentations qui reposent sur les réseaux GSM. Il permet au véhicule en mouvement de transmettre à l'équipe de soin qui attend à l'hôpital simultanément des données vidéo, des images ultra soniques, des communications téléphoniques ainsi que les données vitales du patient, le tout via une large bande passante.
Jusqu'à 75 mégabits de données
L'équipe médicale en attente peut ainsi récolter les informations nécessaires à une prise en charge rapide dès l'arrivée du malade, et en attendant elle peut conseiller les ambulanciers et les infirmiers à bord. La technologie utilisée peut délivrer jusqu'à 75 mégabits de données par seconde sur une distance de 70 km entre deux points fixe. Si l'ambulance est en mouvement, la version mobile du système permet la transmission de 15 mégabits par secondes dans un rayon de 4 km. "Si vous transmettez des donnée de très haute qualité, il est essentiel de ne pas perdre un seul bit d'information", indique Enrico Angori, l'un des membres du projet WEIRD. "A cet effet, Wimax est à l'heure actuelle le moyen le plus économique et la technologie qui permet de fournir la meilleure qualité de service".
Priorité aux transmissions vitales
Si le Wimax n'est pas nouveau, c'est le projet européen WEIRD qui étend sa résilience et sa flexibilité qui est à retenir. Dans le cadre de ce programme a aussi été développé une interface facile à utiliser, afin que les non informaticiens (ambulanciers, équipes médicales, etc.) y aient un accès facile. Autre particularité du système : il est basé sur un protocole, baptisé DIAMETER, qui permet de prioriser les transmissions en fonction de l'urgence de la situation et de l'état du patient. Ainsi, le protocole identifie le trafic de données et s'assure que les communications ne sont pas ralenties par des données moins prioritaires, comme la réception de mails.
(*) WEIRD : Wimax Extension to Isolated Research Data

Haut de page

1 Commentaire

Un mail peut être vital !D

Soumis par gally (non vérifié) - le 30 juillet 2008 à 12h39

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas