Le WiMax sert aussi à éteindre les feux de forêt

Par 04 août 2008
Mots-clés : Smart city, Europe

La mise en place du réseau sans-fil haut débit dans des environnements difficilement accessibles pourrait aider à y prévenir les incendies. Des tests ont été réalisés au Portugal.

Lorsqu'un incendie se déclare dans une région enclavée, le temps mis avant que les autorités ne s'en rendent compte peut entraîner des conséquences désastreuses. On comprend que la surveillance des lieux à risques soit primordiale. Problème : elle est souvent complexe et onéreuse. Pourtant, une simple connexion à Internet des endroits isolés via un système sans-fil peut aider à contrôler à distance des capteurs d'incendie. Un dispositif de monitoring des massifs forestiers utilisant la technologie WiMax a ainsi été testé au Portugal, près de Coimbra, dans le cadre du projet européen WEIRD (Wimax Extension to Isolated Research Data). Ce système pourrait, selon ses concepteurs, servir à empêcher la destruction de millions d'hectares de forêt et sauver des vies humaines. Avantage du WiMax par rapport au Wi-Fi : il permet l'allocation d'une bande passantes aux transmissions importantes.
Allocation de bande passante
Grâce à un protocole intitulé DIAMETER, certaines données sont identifiées et leur trafic est rendu prioritaire par rapport à d'autres. Images vidéos de sites en feu, données infrarouges issues de détecteurs de chaleurs, informations sur la direction du vent ou messages d'alerte à la population peuvent ainsi être communiqués sans qu'interfèrent des données moins vitales, comme des mails. Les chercheurs du projet WEIRD ont par ailleurs travaillé sur la bidirectionnalité du réseau WiMax. Les détecteurs d'incendie peuvent en effet demander aux caméras de contrôle de faire un panoramique ou de zoomer sur un lieu potentiellement critique. Et à l'inverse, celles-ci peuvent leur envoyer des signaux d'alerte. L'équipe WEIRD a intégré le WiMax à un ensemble d'autres réseaux afin d'assurer la communication des données et de garantir leur qualité quel que soit le réseau emprunté.
Liaison fixe ou mobile
Pour rappel, le standard WiMax 802.16.d permet de délivrer des données à un flux pouvant atteindre soixante-quinze mégabits par seconde sur un rayon de soixante-dix kilomètres en liaison fixe de point à point. En version mobile, le standard 802.16.e possède une portée de quinze mégabits par seconde sur quatre kilomètres. Grâce au WiMax, des sites isolés peuvent ainsi peuvent disposer d'une connexion à haut débit sans qu'il soit nécessaire de déployer des câbles onéreux. Le projet WEIRD a reçu le soutien financier du sixième programme-cadre pour la recherche et le développement technologique de l'Union Européenne.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas