Windows: 1 installation sur 5 n'est pas authentique

Par 25 janvier 2007

Le programme anti-piratage Windows Genuine Advantage (WGA), lancé en juillet 2005 par Microsoft, est un outil d'authentification des copies Windows mis en place pour empêcher le piratage de son...

Le programme anti-piratage Windows Genuine Advantage (WGA), lancé en juillet 2005 par Microsoft, est un outil d'authentification des copies Windows mis en place pour empêcher le piratage de son système d'exploitation.
 
Grâce à ce programme, la firme de Redmond a réussi à déterminer que près de 22,3% des copies de Windows, sur les 512 millions de demandes de validation, n'étaient pas authentiques et avaient donc été piratées pour prendre la forme de contrefaçons. Ces demandes de validation ont bien entendu été refusées.
 
Ce taux est à peu près similaire à celui enregistré en France en octobre 2006. En effet, 23% de versions Windows ont été déclarées invalides sur les 13 millions de demandes effectuées par les internautes français.
 
Mais les chiffres avancés par Microsoft sont inférieurs à ceux annoncés par la Business Software Alliance (BSA) qui affirme que 35% des logiciels installés sur les ordinateurs dans le monde sont piratés. Ce taux s'élève à 22% en Amérique du Nord, à 36% dans l'Union Européenne, à 47% en France et à 54% dans la zone Asie-Pacifique.
 
Si Microsoft a décidé de dévoiler ces chiffres à une semaine de la sortie grand public de Windows Vista et d'Office 2007, ce n'est sûrement pas un hasard... La firme de Redmond ne voudrait-elle pas décourager les copies pirates en prouvant qu'elle possède désormais un moyen efficace de les détecter et de les contrer?
 
Notons tout de même que Microsoft ne peut pas chiffrer le nombre d'utilisateurs de logiciels estampillés Windows qui a réussi à contourner le programme Windows Genuine Advantage...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas