Windows Vista : de nouvelles modifications pour la version européenne

Par 16 octobre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

L'entente n'était pas au beau fixe depuis septembre dernier entre la Commission Européenne et Microsoft. La firme de Redmond avait alors sous-entendu que Windows...

L'entente n'était pas au beau fixe depuis septembre dernier entre la Commission Européenne et Microsoft. La firme de Redmond avait alors sous-entendu que Windows Vista pourrait arriver plus tard que prévu en Europe suite aux exigences de Bruxelles, la Commission Européenne demandant à Microsoft de respecter les règles de la concurrence avec Windows Vista.
 
"Nous sommes préoccupés par la possibilité que le prochain système d'exploitation Vista comprenne plusieurs éléments qui sont actuellement disponibles séparément chez Microsoft ou d'autres sociétés", avait expliqué en septembre Jonathan Todd, le porte-parole de la Commission.
 
Mais aujourd'hui, selon Reuters, Microsoft serait prêt à opérer des modifications sur son nouveau système d'exploitation pour ne plus faire l'objet du courroux de Bruxelles. Neelie Kroes, le commissaire européen à la Concurrence, a en effet annoncé s'être entretenue avec Steve Balmer, le directeur général de l'éditeur. " Il m'a assuré qu'ils avaient l'intention de procéder à un lancement mondial de Vista", a-t-elle déclaré.
 
Microsoft aurait appliqué ces changements à trois grands éléments de Windows Vista : les fonctions en rapport avec la sécurité, le moteur de recherche et les formats de fichiers. Selon Brad Smith, l'avocat général de la firme de Redmond, les modifications apportées devraient satisfaire les autorités européennes. Windows Vista pourrait ainsi permettre à ses utilisateurs d'accéder aux solutions de sécurité de ses concurrents. Voilà qui devrait rassurer Symantec qui s'inquiétait et affirmait que ses logiciels ne pourraient pas avoir accès au noyau du système.
 
Mais la Commission Européenne n'a pas donné son feu vert pour la commercialisation européenne de Windows Vista, prévue pour janvier 2007. Elle réaffirme que c'est à l'éditeur américain de prendre ses responsabilités en s'assurant que ses produits respectent les règles de concurrence fixées par l'union Européenne.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 16/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas