Wipolo centralise les réservations sur portable

Par 06 avril 2009
Mots-clés : Smart city, Europe

Pour simplifier la vie du consommateur, cette application mobile agrège toutes les informations relatives au voyage : horaires de vols, réservations d'hôtels, location de voiture...

Pour préparer un déplacement, les utilisateurs font souvent appel à divers prestataires en ligne : compagnies aériennes, agences de tourisme, chaînes d'hôtels... Ce qui a pour conséquence de multiplier le nombre d'e-mails de confirmation. La société Actimos a imaginé l'application mobile Wipolo, qui centralise ces informations. L'objectif : "simplifier la vie des voyageurs", explique Matthieu Heslouin, cofondateur et directeur général d'Actimos. L'utilisateur installe tout d'abord l'application sur son mobile. Puis il transfère tous ses mails de réservation : vols, hôtels, location de véhicules... "Notre algorithme extrait alors des mails les informations qu'il repère comme étant importantes".
Partager ses informations
Le logiciel crée ensuite une interface mobile synthétique comportant toutes les données. Un système qui permet au voyageur de visualiser en un coup d'œil ses données. Il a également la possibilité de les partager avec les destinataires de son choix : l'application est indexée sur le carnet d'adresse du mobile. Cette fonction s'avère intéressante dans le monde de l'entreprise, où les déplacements peuvent être fréquents. "Auparavant, les managers confiaient ce travail de synthèse d'informations à leur assistante, qui réalisait alors un fichier Excel", continue Matthieu Heslouin.
De l'iPhone aux autres smartphones
"Lorsque nous aurons développé la version web compatible de l'application, puis celle offline, l'opération sera simplifiée". Actimos a choisi de développer d'abord l'application pour iPhone. Sous réserve de validation par Apple, elle devrait être disponible dans l'AppStore début mai. "Nous adapterons alors Wipolo à d'autres terminaux, comme l'Android, le Windows mobile ou le Blackberry" précise Matthieu Heslouin. La première version de Wipolo acceptera les données d'Air France, Accor, Avis et SNCF. Ce, avant que l'outil soit étendu à d'autres acteurs du voyage. La start-up figure au palmarès 2009 du Red Herring 100 Europe.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas