Pour Wiremob, le contexte est clé pour comprendre les internautes

Par 23 avril 2012
Homme en costume tenant une photo de lui en marcel et casquette

Un nouveau réseau social encourage les utilisateurs à assumer leurs personnalités et pseudonymes. Plutôt que de créer des informations fallacieuses, une promesse de susciter de nouveaux types de comportement vis-à-vis des marques.

Les utilisateurs des réseaux sociaux sont habitués au « dilemme du sur-partage ». Au fur et à mesure que leur réseau se développe en accueillant amis, famille et collègues, ils se voient obligés de passer au crible tout ce qu'ils publient afin de déterminer si cela convient à chaque groupe, voire se censurent. Wiremob est un réseau social qui fait de ce problème son cheval de bataille, partant de l'idée que chaque personne a différents visages qu'elle présente en fonction des situations. Bien que la startup soit toute neuve, leur service a le potentiel d’accumuler de grandes quantités de données contextualisées et d’offrir ainsi des opportunités marketing intéressantes.

Les profils de consommateurs dépendent du contexte

L'idée qui sous-tend Wiremob est que le contexte est déterminant pour comprendre qui sont réellement les utilisateurs. Les utilisateurs de Wiremob ont différents groupes (appelés « mobs ») de relations, tous séparés par un mur. L'exemple de Wiremob est Alexis : elle est Lexy pour sa famille, Lexy pour ses amis et Alexis pour ses étudiants, avec un profil, des intérêts, des réalisations et des publications spécifiques. Ces profils et attitudes de partage différents fournissent des données bien plus riches que ce qu'offrent les réseaux sociaux actuels : cela permet aux utilisateurs de s’exprimer de façon plus libre et plus nuancée – une aubaine pour les marques.

La valeur publicitaire cachée des personnalités multiples

Les consommateurs à identités multiples pourraient devenir un nouveau modèle sur lequel baser des analyses. Même si, à l'heure actuelle, les marketers sont capables de retrouver les différentes pièces du puzzle d'un client sur différents réseaux sociaux, un API, ou un réseau publicitaire, Wiremob pourrait sensiblement simplifier ce processus. La notion de contexte offre une dimension de ciblage supplémentaire: suivre non seulement une personne dans le temps mais la suivre également dans ses interactions avec différents groupes. Pris individuellement ou globalement, l'intérêt de savoir comment les gens se conduisent vis-à-vis de la famille, des amis et des collègues est énorme.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas