La Xbox, meilleure amie des personnes victimes d'AVC

Par 27 juin 2012
xbox

Des chercheurs de l'Université de Southampton ont découvert que l'utilisation de la console Xbox pourrait aider les patients qui ont souffert d'un AVC à récupérer leur agilité dans le quotidien.

Le Kinct Xbox fonctionne en surveillant les mouvements des membres en permettant aux joueurs de ne pas utiliser de manettes. C'est le joueur qui devient le jeu. Partant de cette réalité, les chercheurs de l'Université de Southampton ont créé un algorithme qui permet de suivre les angles de la main et les mouvements individuels des doigts. Le projet vise à aider les personnes qui se remettent d'un accident vasculaire cérébral à faire des exercices réguliers et précis et ainsi à se rétablir plus rapidement. 

Le but est de capturer les données alors que les patients suivent les exercices sur leur écran de télévision. Les données sont ensuite transmises aux thérapeutes qui suivent les patients personnellement, leurs progrès, en réduisant ainsi les visites à l'hôpital. Ce nouveau système a été développé pour compléter les soins de physiothérapie à domicile que les patients du Royaume-Uni reçoivent. Il suit aussi un rapport de l'association Stroke, qui déclare que les patients qui ont survécu à un AVC ne récupèrent pas toujours de façon optimale pendant leur convalescence en raison d'un manque de soins post-hospitalisation. 

La récupération d'un accident vasculaire cérébral est un moment difficile pour les patients et leurs familles. "Beaucoup de patients trouvent leurs exercices quotidiens répétitifs. Le fait d'utiliser la Xbox est plus motivant puisqu'il représente un loisir dans l'inconscient du patient et de plus elle est déjà disponible dans le commerce", explique le Dr Cheryl Metcalf. A terme, les chercheurs souhaitent développer de nouveaux jeux, rendre de plus en plus ludique l'apprentissage et ainsi permettre aux patients de recouvrir leur motricité plus rapidement. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas