Xbox : Microsoft veut séduire le grand public

Par 15 mai 2003

Le salon du jeu vidéo E3 de Los Angeles est l’occasion pour Microsoft d’entamer une puissante offensive marketing. Premier acte : deux jours après l’annonce de Sony, qui baisse le prix de sa ...

Le salon du jeu vidéo E3 de Los Angeles est l’occasion pour Microsoft d’entamer une puissante offensive marketing. Premier acte : deux jours après l’annonce de Sony, qui baisse le prix de sa console Playstation2 à 179 dollars, Microsoft fait de même, ramenant le prix de la Xbox à 179,99 dollars.

Mais Microsoft annonce d’autres innovations qui vont renforcer l’aspect connecté de sa console. En effet, le service payant Xbox Live, qui permettait depuis le 14 mars aux possesseurs de Xbox de s’affronter sur Internet, va être amélioré et agrémenté d’autres services.

Le Xbox Live Alert permettra par exemple de fixer des rendez-vous sur le Net aux autres joueurs en leur envoyant un message sur leur téléphone portable, leur e-mail ou leur PDA. Des forums de discussions thématiques devraient voir le jour, ainsi que des services de téléchargement.

Mais l’atout principal de cette implication volontaire de Microsoft sur Internet, par le biais de sa console-star, est la constitution d’une gigantesque base de données au potentiel marketing immense. Une fois connectée, la Xbox devient un véritable espion capable de détecter tous les usages qui en sont faits.

Le géant informatique cherche donc à récupérer des profits sur une base de données constituée sur des produits dont il n’est pas propriétaire. La plupart des éditeurs mondiaux ont accepté ces conditions imposées par Microsoft, uniquement pour que leur production soit référencée. Certains refusent cependant, comme l’a montré récemment Electronics Arts.

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/05/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas