Yahoo! accuse une baisse de 37% de ses bénéfices nets

Par 18 octobre 2006

La concurrence est rude pour Yahoo! sur le marché publicitaire en ligne. L'éditeur de solutions de recherche vient d'annoncer une baisse de 37% de ses bénéfices nets au troisième trimestre. Les...

La concurrence est rude pour Yahoo! sur le marché publicitaire en ligne. L'éditeur de solutions de recherche vient d'annoncer une baisse de 37 % de ses bénéfices nets au troisième trimestre. Les ventes médiocres de publicités professionnelles en ligne et l'ascension de YouTube, MySpace et autres plates-formes sont pointées du doigt.
 
Le bénéfice net s'établit à 159 millions de dollars, soit 11 cents par action, contre 254 millions l'année dernière. Le coût de ses stock-options, qui s'élève à 80 millions de dollars, semble avoir affecté la société.
 
Quant au chiffre d'affaires, s'il a augmenté de 19 % sur le trimestre, représentant 1,58 milliard de dollars, il reste plus bas que ce qu'attendait le groupe. Côté croissance aussi, les objectifs n'ont pas été atteints : Yahoo! enregistre une croissance de 20 % à 1,12 milliard hors coût d'acquisition du trafic, soit la part des recettes que Yahoo! reverse à ses sites partenaires.
 
Mécontent, Terry Semel, p-dg de Yahoo!, a noté dans un communiqué : "Nous ne sommes pas satisfaits de notre performance financière au troisième trimestre". Conséquence de ces résultats, le groupe a revu ses objectifs à la baisse pour le quatrième trimestre, et anticipe un CA de 1,15 à 1,27 milliard de dollars hors coûts d'acquisition.
 
Yahoo! ne baisse pas les bras pour autant. La firme de Mountain View vient d'annoncer la mise en place prochaine d'un nouveau logiciel publicitaire, Panama, qui devrait permettre aux internautes de ne visualiser que des annonces qui correspondent à leurs centres d'intérêts. Et la société vient de racheter AdInterax, une firme spécialisée dans la création de vidéos publicitaires en ligne.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 18/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas