Yahoo annonce un bénéfice net trimestriel de 683 millions de dollars

Par 18 janvier 2006
Mots-clés : Smart city

Les investisseurs sont très exigeants vis-à-vis du géant Internet. Ce dernier a annoncé une hausse de 83 % de son bénéfice net trimestriel à 683 millions de dollars au quatrième trimestre 2005...

Les investisseurs sont très exigeants vis-à-vis du géant Internet. Ce dernier a annoncé une hausse de 83 % de son bénéfice net trimestriel à 683 millions de dollars au quatrième trimestre 2005 . Sur la même période un an plus tôt, il s'élevait à 373 millions de dollars. Cependant, les marchés ont jugé que ces résultats étaient décevants et ont sanctionné le titre qui a perdu 13 % après l'annonce.

Les résultats des quatrièmes trimestres 2004 et 2005 comprenaient des gains exceptionnels liés à des plus-values sur investissement. Si on les exclut, les résultats s'élèvent respectivement à 137 millions de dollars et 197 millions de dollars.

La baisse enregistrée par l'action de Yahoo a entraîné des baisses consécutives des actions de Google, eBay, Amazon et Baidu. Concernant le chiffre d'affaires, il a enregistré une hausse de 39 % pour atteindre 1,5 milliard de dollars .

Certains analystes expliquent les résultats de Yahoo par la stagnation des marges brutes et l'augmentation, inattendue des investisseurs, des dépenses d'exploitation. Ce dernier point, Yahoo le justifie par une nécessité d'acquérir des entreprises dans des domaines où il compte se déployer.

En outre, il n'offre plus seulement des services aux internautes mais aussi aux abonnés mobiles et aux téléspectateurs . Yahoo a également dévoilé ses prévisions pour 2006. Il prévoit un chiffre d'affaires compris entre 4,60 et 4,85 milliards de dollars.

Cette semaine, des rumeurs circulent sur une prise de participation de Yahoo dans SearchFox, un lecteur de flux RSS lancé en septembre 2005. Ce dernier a annoncé sa fermeture. Yahoo aurait alors décidé d'entrer au capital de la start-up.

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas