Yahoo! déclare forfait dans la course pour AOL

Par 10 novembre 2005

Un de moins ! Les supputations vont bon train sur les négociations entre les grands de l'Internet et Time Warner pour une prise de participation dans AOL : sont notamment évoqués comme repreneurs...

Un de moins ! Les supputations vont bon train sur les négociations entre les grands de l'Internet et Time Warner pour une prise de participation dans AOL : sont notamment évoqués comme repreneurs potentiels Microsoft, Google, Comcast et Yahoo. D'après le Wall Street Journal , on ne parlera plus de ce dernier puisqu'il vient de se retirer de la course.

En début de semaine, Microsoft était donné favori . Aux dernières nouvelles, il semblerait que la bataille se joue maintenant entre l'éditeur de Redmond et le numéro un des moteurs de recherche. Pour Yahoo, il est temps de rendre les armes : "Lorsque nous avons eu connaissance des conditions proposées pour la transaction, nous avons renoncé et nous n'avons plus regardé en arrière", aurait déclaré un porte-parole de Yahoo au quotidien de Wall Street.

Aucune réaction officielle du côté de Time Warner, même si une source proche du dossier aurait confié au quotidien que l'offre de Yahoo ne présentait pas d'intérêt. Richard Parsons, PDG de Time Warner et Terry Semel, PDG de Yahoo!, se seraient rencontrés fin octobre à New York pour en discuter.

Restent donc Google, à qui l'emploi par AOL de son moteur de recherche procure de substantiels revenus, et Microsoft, qui caresse l'espoir de réunir AOL et sa branche Internet MSN au sein d'une coentreprise. Toutefois, le cas de Microsoft est délicat : la création d'une structure commune à AOL et MSN ne se ferait pas sans difficulté, et pose le problème de savoir qui en tiendrait les rênes.

Optimiste, le Wall Street Journal estime que Time Warner pourrait trancher en début de semaine prochaine et entamer des négociations sérieuses avec le partenaire sélectionné.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/11/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas