Yahoo! donne de la voix à la recherche sur mobile

Par 03 avril 2008

La société Internet présente OneSearch 2.0, un service de recherche mobile basé sur la reconnaissance vocale. Un produit pour lequel le poids lourd a des visées internationales.

Le concept de contrôler son téléphone portable par le simple son de la voix fait son chemin. Et la dernière manifestation en date de cette tendance n'est autre que la présentation de la dernière mouture du service de recherche mobile de Yahoo!, OneSearch 2.0. Ce moteur autorise désormais le mobinaute à émettre ses requêtes par la parole. Lancé à l'occasion du salon CTIA Wireless, cette application est un moyen de faciliter la recherche et d'améliorer la pertinence des résultats, selon la société Internet. OneSearch 2.0 serait ainsi à même de reconnaître des recherches aussi complexes que celles visant les références d'un vol, le nom d'un site web ou encore d'un restaurant local. Une solution basée sur la technologie développée par le constructeur Vlingo, start-up dans laquelle le poids lourd aurait investi à hauteur de 20 millions de dollars. "Un des enjeux des technologies de recherche par reconnaissance vocale est l'adaptation aux contraintes locales, langue, accent, etc.", indique Thomas Husson, analyste pour Jupiter Research.
Moteur de recherche voix + texte
Une difficulté que la société prétend en partie pouvoir dépasser à travers OneSearch 2.0. L'application disposerait de la faculté de prendre en compte les caractéristiques de la voix de l'utilisateur. Soit un aspect évolutif visant à améliorer la qualité du service. Autre caractéristique de la solution de Yahoo! : elle permet un passage aisé d'une recherche vocale à un mode texte. Cette seconde méthode comprend un système de saisie prédictif proposant les occurrences de recherche les plus communes à mesure de la rédaction de la requête. "Une alternative qui n'est pas toujours très intuitive", commente l'analyste. Fournir des résultats de recherche "riches" fait également partie des priorités de Yahoo!. OneSearch 2.0 proposerait à cet égard des recommandations contextualisées correspondant à la demande de l'utilisateur. Outre les traditionnels liens web, OneSearch 2.0 est conçu pour fournir une information complémentaire catégorisée. L'indication du nombre de réservations disponibles dans le cas d'une recherche de restaurant est notamment évoquée.
Ambitions internationales
Une fonction qui autorise les annonceurs à offrir du contenu pertinent sur leur espace de référencement, indique Yahoo. La société aurait déjà approché une douzaine d'opérateurs à travers le monde pour assurer la diffusion de son service. Son objectif est clairement affiché : s'adresser à un marché de plus de 700 millions d'utilisateurs à l'international. "Au-delà du défi que revêt l'adaptation aux spécificités de chaque pays, la compatibilité de l'application avec le plus grand nombre de mobile est également requise", tempère Thomas Husson pour qui OneSearch 2.0 "préfigure ce que pourrait être la recherche mobile dans quelques années". Disponible uniquement aux Etats-Unis pour certaines gammes de la marque Blackberry, l'application peut être téléchargée via le site m.yahoo.com. L'annonce faite aujourd'hui par le poids lourd est une nouvelle manifestation de sa volonté de se positionner sur le segment mobile. Rappelons que Microsoft et Nuance Communications qui ont respectivement acquis les sociétés Tellme et Voice Signal, s'intéressent également de près aux applications de reconnaissance vocale.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas