Yahoo lance un service de téléchargement musical aux Etats-Unis

Par 11 mai 2005

Yahoo pousse la chansonnette. Aux Etats-Unis, le portail Internet vient de lancer son propre service en ligne de téléchargement musical. Et en profite pour initier une guerre des prix qui devrait...

Yahoo pousse la chansonnette. Aux Etats-Unis, le portail Internet vient de lancer son propre service en ligne de téléchargement musical. Et en profite pour initier une guerre des prix qui devrait se révéler impitoyable. Au téléchargement de titres musicaux, Yahoo préfère leur location. Concrètement, il propose un abonnement de 6,99 dollars par mois pour un accès illimité à sa librairie.

Un million de titres. C'est 500 000 de moins que l'iTunes Music Store d'Apple, mais pour un lancement le nombre est honorable. A titre de comparaison, la marque à la pomme tarife son offre à 99 cents la chanson. Napster et le Rhapsody de RealNetworks font payer deux fois plus chers leurs abonnements respectifs similaires à celui proposé par Yahoo.

"Nous pensons que le marché du téléchargement ne fonctionne pas bien. La formule à l'abonnement est bien meilleure". Reste à savoir si les clients accepteront de payer pendant plusieurs mois des titres auxquels ils n'auront plus accès dès qu'ils stopperont leur abonnement. Pour amadouer les internautes, Yahoo propose déjà un abonnement avec engagement sur 12 mois à 4,99 dollars par mois.

Et pour les férus du téléchargement, qui souhaitent acheter des titres qui resteront leur propriété, Yahoo a prévu des offres d'achat d'albums et de titres à l'unité. Là encore, le portail Internet se montre particulièrement agressif : 8 dollars par album pour les abonnés (contre 9,99 dollars sur iTunes), et 79 cents chaque titre musical (contre 99 cents pour la plupart des offres du marché).

Yahoo a donc mis toutes les chances de son coté. Sauf qu'il devra faire avec l'énorme popularité des baladeurs Apple, avec lesquels sa plateforme ne sera pas compatible. Yahoo a choisi de supporter les appareils des marques Dell, Creative Technology et iRiver.

En 2005, les analystes prévoient que le marché de la musique en ligne atteigne les 500 millions de dollars, dont 300 millions seront issus des seuls téléchargements.

(Atelier groupe BNP Paribas - 11/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas