Yahoo! se lance dans la musique sans DRM

Par 21 septembre 2006
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Pour Dave Goldberg, responsable de Yahoo! Music, qui affirmait, au début de l'année, que "les restrictions dues à la gestion des droits ont créé des barrières pour les...

Va-t-on vers une plus grande souplesse des systèmes de téléchargement légal en ligne ? Yahoo! Music, qui réfléchissait depuis plusieurs mois à la destitution des systèmes de protection DRM (Digital Rights Management) sur les fichiers musicaux, proposera prochainement la vente de l'album de Jesse McCartney, Right Where You Want Me, dépourvu de tout DRM.
 
Celui-ci pourra être téléchargé au format MP3 ou WMA pour la somme de 9.99 dollars. Pour pouvoir le proposer sans système de protection, Yahoo! a dû obtenir l'accord de la maison de disques du chanteur, Hollywood Records. Les acheteurs se verront aussi offrir une chanson inédite.
 
Pour Dave Goldberg, responsable de Yahoo! Music, qui affirmait, au début de l'année, que "les restrictions dues à la gestion des droits ont créé des barrières pour les consommateurs", l'initiative n'est pas une première. En juillet, le portail avait proposé au format MP3 la chanson A Public Affair, de Jessica Simpson, en partenariat avec Sony BMG.
 
Cette sortie n'avait cependant pas obtenu le retentissement souhaité. En effet, la chanson étant personnalisée (chaque acheteur, indiquant son prénom, pouvait obtenir une version personnalisée du titre), les majors s'étaient empressées d'expliquer que le morceau n'aurait pu en aucun cas être cédé sous DRM. Cette tentative sera-t-elle la bonne ?
 
Quoiqu'il en soit, le débat sur les DRM prend une importance de plus en plus grande. Le patron de la SACD, Pascal Rogard, a même pris la peine de publier sur son blog un message ambigu dans lequel il laisse entendre qu'il ne serait pas contre leur suppression. Son annonce semble cependant destinée à Bruxelles, qui se pose la question de la légitimité du maintien de la taxe pour la copie privée en cas de généralisation des DRM. Car la SACD perçoit cette taxe… La lutte ne fait que commencer...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 21/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas