Yahoo! Video : à la conquête de l'Europe

Par 02 novembre 2006

Le site de vidéos lancé par Yahoo! en juin 2006 s'attaque à l'Europe. Déjà disponible aux Etats-Unis et dans les pays anglophones (Grande-Bretagne, Australie, Nouvelle-Zélande), Yahoo! Video...

Le site de vidéos lancé par Yahoo! en juin 2006 s'attaque à l'Europe. Déjà disponible aux Etats-Unis et dans les pays anglophones (Grande-Bretagne, Australie, Nouvelle-Zélande), Yahoo! Video cible le Vieux Continent et est désormais accessible en plusieurs versions régionales en Allemagne, en Espagne, en France et en Italie.
 
Alors que la version anglaise de Yahoo! Video propose le partage, la notation et la rediffusion par l'intermédiaire d'un blog de clips, les pays européens ne disposaient que d'un simple service de recherche vidéo. Les nouvelles versions s'adresseront aux internautes du pays dans leur langue et mettront à leur disposition les mêmes services que ceux dont profitent les utilisateurs anglophones.

Yahoo! Video se décline désormais en plusieurs langues. La langue de Molière en fait partie.(cliquez pour agrandir)
Avec cette initiative, Yahoo! réplique aux grands leaders du secteur, MySpace et YouTube. Le second, d'ailleurs, propose déjà des services en français, en allemand, en espagnol et en chinois.
 
Afin de se distinguer de ses concurrents, Yahoo! Video met à disposition des internautes le service d'édition et de montage de vidéo  dont il dispose depuis le rachat de JumpCut, et des outils de personnalisation, comme la possibilité de partager ses vidéos avec ses contacts Yahoo! Mail ou Yahoo! Messenger.
 
Côté rémunération, le site fonctionnera uniquement par la publicité, nouvelle manne financière de l'Internet en général et des plates-formes de partage de vidéos en particulier. En effet, selon l'institut eMarketer, les revenus des publicités qui accompagnent des vidéos devraient être multipliés par six d'ici 2010, avec 2,3 milliards de dollars, soit près de 10 % de la publicité totale sur Internet.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 02/11/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas