Les yeux électromagnétiques n'ont plus de secret pour Disney Research

Par 08 avril 2011
oeil électronmagnétique

Au Laval Virtual, les Rencontres internationales de la réalité virtuelle et des technologies convergentes, Disney Research présentait un œil virtuellement assisté. Vous allez me dire, qu’est-ce que c’est ? Tout simplement, pour les mannequins dans les animations, Disney a souhaité développer un œil basé sur une technologie électromagnétique afin que les yeux du mannequin puissent suivre les gens du regard. L’application a donc un sens uniquement ludique, jusque là.

Au Laval Virtual, les Rencontres internationales de la réalité virtuelle et des technologies convergentes, Disney Research présentait un œil virtuellement assisté. Vous allez me dire, qu’est-ce que c’est ? Tout simplement, pour les mannequins dans les animations, Disney a souhaité développer un œil basé sur une technologie électromagnétique afin que les yeux du mannequin puissent suivre les gens du regard. L’application a donc un sens uniquement ludique, jusque là.

Toutefois Disney Research ne s’est pas arrêté là, puisque ils ont réussi à miniaturiser cet œil et ont imaginé qu’il serait éventuellement possible de l’implanter à des personnes - et non des personnages de fiction animée – qui ont perdu un œil. Leur prototype se base sur le principe suivant : si cet œil capable de suivre un objet en mouvement et est implanté sur un humain, une caméra miniature incrustée sur une paire de lunette qui suit le mouvement de l’œil valide pourra ainsi permettre à l’œil artificiel de reproduire le mouvement de l’œil valide.

Les implants d’oeils en verre telles que nous les connaissons sont souvent immobiles, ce qui provoque une sensation de gêne chez certains interlocuteurs face à des personnes ayant un œil artificiel. Une réponse comme celle de Disney Research n’est cependant pas encore opérationnelle pour une application en médecine, mais ouvre des champs de recherche possibles afin d’améliorer le quotidien des personnes ayant perdu l’usage d’un œil.

Imaginons également qu’une caméra soit présente dans cet œil, et que les technologies permettent de transformer un signal vidéo en signal électromagnétique lisible par les terminaisons nerveuses oculaires, il sera peut-être un jour possible de redonner la vue à des personnes souffrant de cécité visuelle.

Et oui, je suis toujours autant addict à Fringe !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas