Yevvo : du live streaming pour tous et sans trace

Par 29 juillet 2014
Yevvo

Une startup veut rendre la capture vidéo sociale en permettant à tout un chacun de diffuser en direct ce qu’il filme à sa communauté. C’est un réseau social de vidéos prises en direct.

La vidéo comme média doit encore trouver ses marques à l’ère des réseaux sociaux. Des tentatives de natures différentes ont vu le jour pour attirer les utilisateurs de smartphones toujours plus nombreux. La promesse de Mindie, par exemple, est de sublimer des vidéos de six secondes par de la musique en arrière-fond avant de les partager. D’un autre coté, UStream a su profiter de l’amélioration technologique des appareils et du réseau internet pour proposer à des institutions comme la NASA de diffuser du "live streaming" sur leur plate-forme. Yevvo prend une direction hybride en intégrant le média vidéo à la logique des réseaux sociaux ouverts et ne reposant pas sur la réciprocité. L’application permet à ses utilisateurs de diffuser du contenu vidéo en direct depuis son smartphone sans que ce contenu soit enregistré à la fin du direct. Tous les "followers" d’un utilisateur peuvent rejoindre la diffusion grâce à un système de notification pour chaque "direct" entamé dans sa communauté.

De la gratuité à la monétisation

La traction et la viralité de Yevvo sur quelques lycées américains de Detroit en ont fait une application convoitée par les investisseurs qui ont investi 3,7 millions de dollars en février dernier. Une application sociale basé sur un média encore peu installé comme la vidéo doit avoir des statistiques d’utilisations impressionnantes pour attirer des investisseurs. Le nombre d’utilisateurs n’est pas toujours la variable la plus pertinente pour des investisseurs en série A, et Yevvo préfère encore communiquer sur les 47 minutes que passent en moyenne ses utilisateurs. Si les investisseurs s’attardent sur des statistiques propres à chaque secteur, les diffuseurs de publicité s’attarderont plutôt sur le nombre d’utilisateurs. C’est également le nombre d’utilisateurs actifs qui déterminera sa valeur marchande, à l’instar des applications sociales qui prennent plusieurs années pour devenir rentables. 

La vidéo et les réseaux sociaux

Concentrée sur le "direct" et la viralité, l’application Yevvo doit être rangée dans la catégorie des « messageries instantanées ». Quand UStream veut établir des partenariats avec de grandes institutions, Yevvo veut donner une dimension supplémentaire au partage : les concerts ou certaines soirées sont les deux lieux phares où l’application est utilisée. Il s’agit donc moins de communiquer sur du contenu comme dans le cas de Mindie ou de Vine que d’étendre encore un peu plus la sphère du partage. Enfin Yevvo s’appuie sur l’exclusivité d’un contenu et leur aspect éphémère, deux dimensions propres aux nouveaux réseaux sociaux. Le fait que les vidéos ne soient enregistrées nulle part après que le direct prend fin est une façon d’inciter les utilisateurs à lancer une vidéo en direct – aussi envahissante qu’elle soit. Le droit à l’oubli est inscrit au coeur de l’application pour simplifier a priori la gestion de la sécurité des données sur leurs serveurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas