Zenith Electronics est menacé de dépôt de bilan.

Par 03 avril 1998
Mots-clés : Smart city

Lors de la publication des résultats 1997, les auditeurs de ce fabricant américain de téléviseurs et de magnétoscopes ont souligné "qu'il existe des doutes substantiels sur sa capacité à poursuivre ...

Lors de la publication des résultats 1997, les auditeurs de ce fabricant
américain de téléviseurs et de magnétoscopes ont souligné "qu'il existe
des doutes substantiels sur sa capacité à poursuivre ses activités". La
société pourrait être contrainte de déposer le bilan si son actionnaire
principal, le groupe sud-coréen LG Group n'apporte pas d'argent frais.
Après des pertes en 1996 de 178 millions de dollars, Zenith Electronics a
enregistré l'an passé des pertes de 299,4 millions de dollars (1,85
milliard de F). Créé il y a 80 ans, le groupe est depuis 1985 déficitaire
presque tous les ans. En 1997, ses ventes (1,17 milliard de dollars) ont
chuté de 9,3 %.
Son président depuis janvier, Jeffrey Gannon devrait présenter d'ici à fin
juin un plan de restructuration comportant des ventes d'actifs et des
suppressions d'emplois. Déjà en 1997, Zenith Electronics a réduit ses
effectifs de 28 %, les ramenant à 11 400 personnes.
Pour couvrir les pertes accusées par son activité téléviseurs, le groupe
avait dû en 1989 vendre ses ordinateurs personnels au groupe Bull.
(Le Monde - 03/04/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas