ZigBee rend les compteurs européens interopérables

Par 02 juin 2009
Mots-clés : Smart city, Europe

La fondation European Smart Metering Industry Group a choisi ce langage de communication sans fil entre appareils pour son projet d'enregistreur intelligent.

IBM présentait la semaine dernière son projet d'optimisation des compteurs, basé sur l'utilisation de capteurs. L'association European Smart Metering Industry Group effectue également des recherches dans ce sens, afin de doter tous les pays de l'Union Européenne d'une technologie de comptage intelligent des flux énergétiques. Dans ce dessein, l'ESMIG s'est rapproché de l'association ZigBee Alliance : celle-ci a développé une norme permettant à des appareils hétérogènes de devenir interopérables. Ce partenariat s'explique par le fait que ZigBee, par son statut d'association, apparaît comme neutre pour échanger avec toutes les parties prenantes : gouvernements d'Etats membres, sociétés de services publics...
Une norme pour tous les pays
"ZigBee Alliance est un partenaire expérimenté et capable de fournir à l'ESMIG l'expertise et les solutions pour introduire des compteurs intelligents en Europe" estime Howard Porter, directeur général de l'ESMIG. La norme ZigBee correspond aux besoins de son organisation car elle a été pensée et développée initialement pour fonctionner dans tout pays. "Le système fournit une approche normalisée pouvant réduire les coûts de mise en oeuvre et offrir plus de souplesse de personnalisation pour chaque société de service public" continue Howard Porter.
Des besoins personnalisés
Une information importante, quand on sait que le nombre de prestataires de services s'élève à environ deux mille en Europe dans les secteurs concernés par ce type de projets : électricité, eau, gaz. Le choix de cette technologie permettra donc à chaque société de satisfaire ses besoins spécifiques, tout en optimisant l'efficacité du comptage, les économies et la protection environnementale. Les projets sur le sujet sont nombreux : Microsoft, AT&T ou encore Alcatel-Lucent et Deutsche Telekom effectuent des recherches dans le domaine. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas