Zigi utilise les jeux mobiles pour générer du trafic dans les magasins physiques

Par 15 janvier 2013 Laisser un commentaire
joueuse mobile avec son téléphone dans la rue

Zigi tire parti des mécaniques de jeux pour encourager les joueurs à entrer dans des commerces locaux pour gagner des biens virtuels. Les joueurs découvrent de nouveaux commerçants tout en progressant dans leur jeu.

 

Dans le monde du jeu mobile, les biens virtuels ont notamment été créés pour générer un nouveau flux de revenu pour les développeurs, et se sont imposés comme un nouveau modèle de publicité pour les marques, qui peuvent offrir aux joueurs leurs propres biens virtuels. La plateforme de publicité géo-localisée Zigi adapte ce modèle de biens virtuels au monde physique, en utilisant les mêmes mécaniques de jeu, afin d’attirer les joueurs chez les commerçants qui les entourent. Selon les propres estimations de la startup, moins de 5% des joueurs mobiles sont prêts à dépenser de l'argent pour acheter des biens virtuels. En revanche, davantage seraient disposés à visiter des magasins pour gagner des biens virtuels gratuits.

Se rendre chez un commerçant pour avancer dans son jeu

Lorsqu’un utilisateur a besoin de nouvelles vies ou de plus de forces pour avancer dans le jeu, Zigi lui présente une carte des alentours avec une série de commerçants locaux, partenaires du programme. Lorsque le joueur se présente dans un de ces magasins, le système lui envoie automatiquement une notification, pour lui rappeler de récupérer son bien virtuel. Le jeu ne nécessite donc pas de « check-in » manuel, mais vérifie la position géographique directement sur les appareils iOS. Par ailleurs, si le joueur est assez près d’un point de vente, le commerçant peut également lui envoyer des offres spéciales ou réductions sur des produits. En Chine, les joueurs d'Angry Birds, de Rovio, ont ainsi pu se présenter dans 1 500 fast-foods McDonald's pour y recevoir des biens virtuels, grâce à la plateforme de Zigi.

Un trafic en magasin garanti par la dynamique de jeu

Zigi considère qu’intégrer ainsi les magasins physiques au jeu est non seulement un moyen efficace d’associer sa marque avec une expérience positive vécue par le joueur, mais également une solution fiable pour augmenter le trafic en magasin. Tout d’abord, parce que les adeptes de jeux mobiles jouent typiquement sur le pouce, hors de chez eux, dans la rue, à deux pas de commerçants locaux. Ensuite, puisque les joueurs ont besoin de vies supplémentaires et de biens virtuels pour avancer dans leur jeux, leur visite en magasins est quasiment garantie, et en tous les cas bien plus probable qu’avec d’autres services de publicité géo-localisée, qui encouragent les passants à entrer dans les boutiques, mais ne les y accompagnent pas nécessairement à l’intérieur. Selon Zigi, les marques peuvent convertir ce flux de visiteurs en ventes grâce à un marketing en magasin de qualité. Enfin, Zigi offre à ses partenaires des analyses détaillées des visites de ses joueurs. 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas