Zipcar pousse le concept d'autopartage au co-voiturage

Par 12 janvier 2010

L'entreprise de location de voitures partagées s'associe à une communauté dédiée au co-voiturage pour proposer aux utilisateurs de réserver un véhicule à plusieurs simultanément. Les étudiants sont les premiers ciblés.

Pour les entreprises de location de véhicules partagés, il est possible de profiter des opérations de co-voiturage. C'est en tout cas ce que défend Zipcar : elle s'associe à la communauté en ligne dédiée au co-voiturage Zimride pour proposer une application réservée aux étudiants américains. Le credo est simple : selon le site communautaire, la plupart des élèves utilisent leur voiture pour se rendre de leur domicile à la faculté et inversement. Cela sur une distance moyenne de 20 miles. Partager véhicule et frais de transports permet du coup de réaliser jusqu'à 2 500 dollars d'économies annuelles. Concrètement, les membres de la communauté, baptisés "Zipster", se rendent sur la plate-forme hébergée sur le site communautaire.
Mieux communiquer pour mieux louer
Ils postent ensuite leur destination ainsi que la date et l'heure de leur départ. Ils sont alors mis en relation avec d'autres utilisateurs ayant le même itinéraire ou un trajet voisin. Les "zipster" peuvent aussi louer en ligne une voiture et lancer un appel au co-voiturage même si l’itinéraire désiré n’existe pas encore. "L’intérêt de cette communauté est de limiter la location d’une voiture par personne sur le site de l’université", explique Scott Griffith, président de Zipcar. Ce qui devrait avoir un impact sur la qualité de la circulation aux alentours des campus."Cela permettra de se déplacer sans augmenter la fréquentation des parkings, les embouteillages et la pollution".
Une communauté trois en un
Voilà ce que précise ainsi David Miller, directeur des services de parking et transport de l’université du Michigan, partenaire du service. Selon les initiateurs du service, le but du service est également de favoriser les relations sociales entre étudiants et personnels de l’université. "Le fait que cela aide les personnes à dépenser moins est aussi très positif", ajoute David Miller. Plus de quatre cent mille étudiants sont concernés. Le service a été présenté à l'occasion du CES (Consumer Electronic Show), qui s'est tenu à Las Vegas du 8 au 10 janvier.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas