Zuta Labs veut transformer l’imprimante en outil mobile

Par 14 avril 2014
zuta labs imprimante

L’entreprise Israélienne, Zuta Labs a lancé une campagne de financement sur la plateforme de crowdfunding, Kickstarter, afin de lever des fonds pour la production d’un mini robot imprimante mobile.

La technologie et Internet nous permettent aujourd’hui de travailler à n’importe quel endroit, mais certaines tâches requièrent toujours d’avoir un bureau et certains matériels. Bien que les interactions et diverses tâches professionnelles sont de plus en plus dématérialisées grâce aux emails, logiciels et divers outils en ligne, les professionnels ont toujours besoin d’imprimer des documents. En effet, l’imprimante est la principale machine encore nécessaire dans le monde du travail. Cet objet traditionnellement encombrant et non mobile, constitue un frein pour les travailleurs nomades. C’est ainsi que Zuta Labs, une entreprise basée en Israël, a souhaité faire de l’imprimante, un outil mobile pour les entrepreneurs modernes en créant un petit robot imprimante mobile. Zuta Labs a lancé une campagne de financement sur Kickstarter, demandant 400 000 dollars afin de transformer leur prototype en un produit commercialisable. En constatant que les imprimantes ont toujours fonctionnées avec une tête d'impression se déplaçant de gauche à droite et une feuille de papier en mouvement, l’équipe de Zuta Labs a cherché à aborder le problème en sens inverse. Leur idée consiste à mettre la tête d'impression sur un ensemble mobile qui se déplace sur la feuille de papier.

Une imprimante de poche

L'imprimante devient ainsi un robot qui se déplace sur une feuille de papier, reliée aux applications pour Windows, OSX, iOS, Android et Windows Phone. Une fois placée sur la feuille de papier à imprimer, l’imprimante va se déplacer sur la surface à imprimer, avec un système de roues omnidirectionnelles. L'appareil mesure 10 cm par 11,5 cm, et pèse environ 300g. Sa cartouche d’encre permet d’imprimer environ 1000 pages, en noir et blanc, tandis que la batterie a une autonomie d’environ une heure, et peut être chargée via une connexion USB. Le prototype présenté sur Kickstarter est plus grand et plus lent que ce que les porteurs du projet souhaitent produire pour la consommation de masse. En effet, il est capable d’imprimer 1,2 pages par minute, alors qu’une imprimante de bureau à jet d’encre classique imprime en moyenne 10 pages par minute. Le financement demandé sur la plateforme de crowdfunding devrait permettre à Zuta Labs de se procurer des pièces plus petites et un moteur plus performant. L'extrémité pointue est conçue pour indiquer où positionner l’imprimante sur la page. La surface doit être parfaitement plane, sans bosses, ni inclinaisons afin d’aligner correctement l’imprimante. Il peut également être configuré pour imprimer toutes tailles de papier, et peut même imprimer sur d'autres types de surfaces, ce qui le rend beaucoup plus flexible que les imprimantes standard. Enfin, son prix de base est de 180 dollars pour contributeurs Kickstarter et de 200 dollars pour les autres.

Microsoft sur les rangs

Le prototype de Zuta Labs est avant tout un robot, avant même d’être une imprimante, représentant ainsi deux domaines actuellement « disruptifs ». En effet, les imprimantes font l’actualité sur leur nouvelle fonction d’impression en 3D. Ici, Zuta Labs conserve la fonction principale d’impression sur papier, mais apporte une innovation majeure en faisant de cet outil un objet mobile, permis grâce à son approche sous l’angle de la robotique. Cet accessoire s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels en déplacement. Le financement demandé par Zuta Labs, va permettre à l’entreprise d’avoir des ressources supplémentaires pour s’assurer d’avoir la capacité d'atteindre la production de masse. Tuvia Elbaum, le fondateur de l’entreprise a déclaré avoir reçu de nombreuses propositions de collaboration avec des designers, manufacturer et potentiels investisseurs, mais il ne souhaite pas prendre de décision sur ce domaine tant que la campagne de financement n’est pas terminée. Microsoft par exemple a démontré un certain intérêt pour ce projet en invitant Zuta Labs à présenter leur imprimante de poche au cours de la conférence Think Next qui s’est déroulée le 7 avril à Tel Aviv. Les premières livraisons sont attendues en Janvier 2015 et l’entreprise prévoit que leur imprimante de poche puisse à l’avenir, imprimer en couleur.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas