La 3D et les univers virtuels abordent le web... et inversement !

Galdric Pons

Galdric Pons

Expert RIA/3D/mondes virtuels

L'Atelier

En savoir plus sur l'auteur

06 juin 2008 5 commentaires
Mots-clés : Amérique du Nord, Europe

Alors que les deux mondes - pages orientées texte et systèmes de représentation 3D en ligne - s'ignoraient copieusement, de nouveaux services cassent les barrières. Le meilleur des deux mondes ?

Par Galdric Pons, expert RIA/3D/mondes virtuels à L'Atelier.
Jusqu’ici, tout allait bien et tout était "presque" simple : d’un côté les univers virtuels avec les applications 3D, et de l’autre, le web avec son navigateur. Ils ont commencé à dialoguer et à tisser des liens de plus en plus forts. Des univers comme Vside destinés aux jeunes passionnés de musique utilisent à très bon escient univers virtuel et web, chacun ayant son utilité pour les internautes. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Le web est alors un complément de l’univers, permettant de gérer sa vie sociale d’avatar. Du côté des univers virtuels, Smallworlds vient d’être lancé en beta publique. C’est un univers virtuel en 3D et en flash, donc intégré dans un navigateur web.
Des données issues de services 2.0
Mais il permet d’afficher dans sa maison virtuelle des données issues de services 2.0 comme Twitter, Youtube, Last.fm, ou des petits jeux typiques de ceux conçus en flash. Smallworlds mettra prochainement à disposition des API (ouvertes aux développeurs), permettant d’accélérer l’intégration d’applications dans cet univers, à l’instar d’un Facebook pour ses applications. Ces dialogues avec le web mettent différemment en valeur des données du web aussi bien que ses contenus personnels. Ce type d’univers est en explosion à la fois en France, en Asie ou aux USA. De tous les côtés, des univers en flash se lancent ou vont ouvrir dans les prochains mois. Autre exemple, ExitReality se tourne vers la transposition de réseaux sociaux utilisés majoritairement sur tous les continents du monde comme Myspace, Friendster, hi5 ou Orkut, vers un univers virtuel en 3D.
Une réinterprétation du web
Un album photo devient une galerie virtuelle, et une vidéo, une séance de cinéma que l’on peut regarder à plusieurs. Prochain objectif de Linden Lab pour Second Life : intégrer un véritable navigateur de page web dans l’univers. Plus qu’une intégration, c’est une véritable réinterprétation du web, transposé en 3D. Je vois aujourd’hui une convergence entre le web, et les univers virtuels au travers du dialogue que ces deux mondes entretiennent. Les univers virtuels tentent d’envahir le Net par le réseau social et le mobile au travers du jeu, et le web par l’ensemble des services dit "2.0" représentés en 3D ou dans un environnement 3D. La naissance de nouveaux usages ? Ce seront les utilisateurs qui décideront des meilleures méthodes pour communiquer entre eux, et pour consommer de l’information.

Haut de page

5 Commentaires

Les dispositifs Rich Media présentent un effet de levier très significatif sur le taux de transformation du prospect en acheteur. Pouvoir manipuler un objet, le regarder sous tous les angles et avoir l’avis d’un utilisateur permet de répondre à l’essentiel des objections qui peuvent ajourner une vente en ligne.

Bien évidemment, les produits ou services qui nécessitent ce type de dispositifs sont typiquement ceux qui dans la chaîne de distribution classique demandent l’intermédiation d’un vendeur. La sensorialité dans le e-commerce est donc à porter de main mais attention pour être efficace, elle doit parfaitement s’intégrer à la fluidité que nécessite un site marchand.

Depuis 2003 l’agence Novacom Associés produit des dispositifs interactifs « Rich » (2D, 3D, réalité augmentée) et a plus d’une centaine de dispositifs à son actif dont les résultats confirment votre analyse.

Jean-Guillaume GOULHOT
Directeur Marketing Développement
NOVACOM ASSOCIES
01 42 81 81 81

Soumis par Jean-Guillaume GOULHOT (non vérifié) - le 10 juin 2008 à 10h10

POurquoi pas une école d'enseignement en ligne dans un monde persistant. Prochainement les JPO qui donneront la possibilités d'une visite. http://jpo-e-tribart.blogspot.com/. Je suis très intéressé par votre avis en retour qui me permettra de faire évoluer le projet. Ce projet novateur a peu de référence et nous avons besoin d'avis d'experts ou d'utilisateurs chevronnés pour bien avancer.Cordialement.

Soumis par Laurent Bertran de Baland (non vérifié) - le 19 juin 2008 à 17h15

Il est certain que le Web3D est l’avenir d’internet.

C’est d’ailleurs le thème de l’atelier que j’ai animé il y a quelques semaines lors de l’AG de Cap Digital.

Le monde est en 3D et tant le hardware que les softwares, les SaaS et le débit des lignes (bientôt en fibres optiques) ne pourront que favoriser cette transition douce et logique[...]

William PERES
SoBuzzy

Soumis par William PERES (non vérifié) - le 04 juillet 2008 à 22h29

Le Monde virtuel Business 3D ! Au 31/12/2008 : 100 jours depuis l'inauguration du 3D trade center.http://www.3d-trade-center.com et On y trouve la Office Tower avec ses bureaux virtuels ou bureaux 3D, les Salons privés 3D avec leurs espaces 3D multi-sensoriels types bureaux virtuels et stands virtuels. Bientot les Salons Thématiques avec leurs stands virtuels. Le 3D Trade Center : un portail (le 1er portail) destiné au B2B pour des entreprises de toutes origines et nationalités. On y trouve des exposants de toutes natures, activité et tailles. A noter depuis la 1ere semaine de l'année 2009, le premier bureau virtuel ou bureau 3D bilingue anglais - arabe pour une société égyptienne.Bonjour,
J'ai du quelque peu écouter votre message. Les réactions aux articles servent à faire avancer le débat, pas à faire de la publicité.
Cordialement,
Renaud Edouard-Baraud

Soumis par Hervé Heully (non vérifié) - le 11 janvier 2009 à 16h22

Communiquer dans un environnement 3D de façon interactive et ludique. L'on connait tous seconde life, mais de nouveaux réseaux sociaux 3D plutôt orientés business émergent, tel le 3D Trade Center de NEW3S qui héberge les espaces 3D (salons, bureaux,stands) d'entreprises de tout secteurs. Dans ces espaces 3D entreprises et individus se présentent, se font comprendre, se valorisent et communiquent entre elles en 3D temps réel.
BE 3D WEB, la devise de NEW3S s'inscrit dans l'avenir du Web qu'est le Web3D.

Soumis par Manuela.L (non vérifié) - le 11 décembre 2008 à 17h08

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas