Le futur des magazines sur iPad

Frédéric Kaplan

Frédéric Kaplan

Spécialiste des nouvelles interfaces, chercheur à l’EPFL et fondateur de la société OZWE

OZWE

En savoir plus sur l'auteur

05 février 2010 2 commentaires

La tablette d'Apple bouleversera-t-elle le monde de l'édition ? L'attention s'est surtout tournée vers les livres et quotidiens. Mais il me semble que ce sont les magazines qui seront les plus transformés par l'interface.

Par Frédéric Kaplan, spécialiste des nouvelles interfaces, chercheur à l’EPFL et fondateur de la société OZWE.
Pour commencer, rappelons que les magazines sont déjà dans leur format papier des interfaces de lecture sophistiquées. Ils se différencient des autres médias imprimés par leur qualité graphique et la flexibilité des modes de lecture qu’ils permettent (lecture hiérarchique, rapide ou appronfondie). Par ailleurs, ils sont conçus pour être "consommés" en bloc et de manière périodique, un peu comme une série télévisuelle, mais pas comme un flux continu comme c’est le cas pour l’information sur le web. Leur parution tardive fait qu’ils font peut-être partie des médias imprimés les plus menacés par l’information en ligne, temps réel. L’iPad est une table Microsoft Surface qui tient dans la main. Rien à voir avec l’interactivité souris/clavier dont nous sommes coutumiers. L’interaction multitouch devrait permettre de réinventer un langage de navigation servant la flexibilité des modes de lecture des magazines.
Les "iMags" pourraient révolutionner l’information en ligne
Les performances graphiques de cette machine ouvrent enfin la voie vers une interface pouvant rendre justice à leurs qualités visuelles. Il est certain que ces "iMags" ne resteront pas longtemps de simples adaptations des magazines papiers. Imaginez un magazine de télévision dont les pages s’adaptent selon le jour et l’heure et qui permette par un simple "tap" sur un article de voir le programme correspondant sur son téléviseur. Imaginez les pages d’un magazine sportif permettant de revoir un penalty ou la décision contestable de l’arbitre. Imaginez des mots fléchés collaboratifs, des tests de personnalité liés avec vos profils sur les réseaux sociaux. Imaginez surtout des publicités interactives si belles que loin d’être des nuisances pour le lecteur, elles deviendraient au contraire une des raisons qui le pousse à "consommer" le magazine.
Le declin des sites web des magazines ?
Si, comme je le pense, les "iMags" prennent leur essor dans les mois qui viennent, qu’adviendra-t-il des sites web de ces mêmes magazines ? Alors que le lectorat des "iMags" augmentera, on peut penser que les efforts de développement se porteront sur ce format au détriment du développement des sites. Il n’y a alors qu’un pas pour imaginer que ces nouvelles interfaces deviennent notre accès privilégié pour certaines informations en ligne en complémentarité d’abord puis progressivement en direct concurrence avec le web. Les magazines interactifs sur tablet sont-ils le futur de l’information en ligne ? Les mois qui viennent promettent d’être passionnants.

Haut de page

2 Commentaires

Voici un exemple d'un site web pret pour le iPad:

http://mocoloco.com

Soumis par Harry (non vérifié) - le 09 février 2010 à 02h03

"Imaginez un magazine de télévision dont les pages s’adaptent selon le jour et l’heure et qui permette par un simple "tap" sur un article de voir le programme correspondant sur son téléviseur. Imaginez les pages d’un magazine sportif permettant de revoir un penalty ou la décision contestable de l’arbitre. Imaginez des mots fléchés collaboratifs, des tests de personnalité liés avec vos profils sur les réseaux sociaux. Imaginez surtout des publicités interactives si belles que loin d’être des nuisances pour le lecteur"

C'est pas juste une définition du web ça ?
Sont décidément très forts chez Apple pour laver les cerveaux.

Soumis par Chris (non vérifié) - le 09 février 2010 à 14h42

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas