L'unicité bute sur la définition de l'identité

Renaud Edouard-Baraud

Renaud Edouard-Baraud

Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia

L'Atelier

En savoir plus sur l'auteur

17 janvier 2008 Laisser un commentaire

Gérer et sécuriser toutes les données d'un individu paraît essentiel. Mais encore faudrait-il pouvoir définir l'identité numérique.

Gérer et sécuriser toutes les données d’un individu paraît essentiel. Mais encore faudrait-il pouvoir définir l’identité numérique.
 
Les initiatives visant à empêcher le vol d’informations personnelles - ou à créer un coffre-fort inviolable pour gérer toutes les informations concernant la vie numérique des individus -continuent à se multiplier. Il y avait d’ores et déjà les technologies promues par Microsoft et Liberty Alliance. Dernier ( ?) en date MyID.is - Ex Todeka Project  - porté par Charles Nouryt, activiste sur Facebook. Autre exemple, le projet DataPatrol lancé par l’Anglais Garlik et présenté durant la conférence NetXplorateur (*) en février prochain. On ne peut que s’en féliciter. Pourtant, ces projets risquent de buter sur une chose très simple : qu’est ce qu’un individu sur Internet.
                      
Des tags exogènes
 
Son identifiant, ses mots de passe, ses sites, ses productions, ses musiques en partage ?
Oui, mais pas que. Avec Facebook et tous les autres sites du même type, on n’est pas seulement ce que l’on produit ou ce que l’on nous a attribué. On est aussi ce que notre réseau est. Exemple : vous êtes taggé sur une vidéo ou une photo, cité dans un blog. Ces citations apparaissent dans votre profil. A moins de s’enfoncer dans les arcanes de la gestion de la "privacy", vous verrez s’afficher ces données tant que votre ami sera de vos "friends" ou qu’il ne vous aura pas "détaggé".
 
Des associations malheureuses
 
Vous - ou tout du moins votre profil - êtes donc ce que les autres veulent que vous soyez. Vos groupes sérieux que vous partagez avec vos connaissances ou collègues sont liés aux groupes plus… personnels. Une appartenance au groupe Marketing Opérationnel sera en corrélation avec les amateurs de bière dans le dijonnais. La définition de l’individu numérique n’est pas une sinécure. Et cela ne va pas s’arranger si l’on commence à s’intéresser à ce qu’est un salarié. Ou à ce que ses relations font de lui.
 
(*) Dont BNP Paribas, maison mère de L’Atelier, est partenaire stratégique
 
Renaud Edouard-Baraud
Responsable éditorial de L’Atelier

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas