La maison connectée : premier pas vers la « maison du futur » ?

Jean de Chambure

Jean de Chambure

Directeur du Conseil Asia

L'Atelier Asia

En savoir plus sur l'auteur

14 janvier 2004 Laisser un commentaire
Mots-clés : Amérique du Nord

Trois ans après que l'éclatement de la bulle Internet a porté un terrible coup aux projets de domotique IP, la maison du futur semble hanter à nouveau les esprits des grands fabricants ...

Trois ans après que l’éclatement de la bulle Internet a porté un terrible coup
aux projets de domotique IP, la maison du futur semble hanter à nouveau les esprits
des grands fabricants des technologies de l’information. Le Consumer Electronics
Show qui s’est tenu la semaine dernière à Las Vegas a été émaillé d’annonces sur
le sujet : Intel a déclaré investir 200 millions de dollars sur le secteur du
Digital
Home Media , Microsoft a présenté ses produits high-tech de transmission de
contenus d’un ordinateur vers une télévision ou une chaîne stéréo…

D’après les analystes, le marché devrait suivre puisque, dès 2006, 20 millions de maisons américaines seraient en mesure d’interconnecter leurs différents terminaux de diffusion (chaînes hi-fi, TV, téléphones, ordinateurs…), selon le Gartner group. Pour 2008, le cabinet Jupiter Research table même sur plus 31 millions de foyers américains interconnectés !
Les consommateurs interrogés paraissent en effet avides
d’écouter des fichiers musicaux depuis n’importe lequel de leurs supports domestiques,
comme d’automatiser les machines électriques de leur maison, à la manière d’un
cyber habitant heureux qui n’a plus besoin de tirer ses stores le matin, de mettre
en marche sa machine à café, et de se demander en cours d’après-midi s’il lui
reste assez d’aliments dans son réfrigérateur !

Le marché de la maison connectée devrait donc bien prendre, si la sacro-sainte
interopérabilité
des terminaux est assurée ! Autrement dit, si la maison via IP, entièrement sans
fil grâce aux normes hertziennes 802, ne se transforme pas en maison 100 % Microsoft,
ou demeure full Sony… Et il devrait d’abord décoller grâce aux loisirs. A la possibilité
pour chaque habitant de créer facilement son propre réseau d’interconnexions :
une sorte de Lego pour bricoleur Internet de premier niveau, souhaitant écouter
de la musique ou regarder un film téléchargé sur Internet. N’importe où chez lui.
En fonction de son humeur. Un nomadisme d’intérieur, en somme.

Ce nouvel enthousiasme Outre-Atlantique doit-il pour autant nous faire croire
que la maison du futur est proche ? La prochaine version d’Internet (IPV6) va
nous donner des capacités d’adressage telles que chaque objet pourra aisément
être connecté au réseau via une adresse IP. En avons-nous pour autant besoin ?
Allons nous prochainement basculer vers le tout IP ? Vastes questions dont on
peut difficilement entrevoir l’avenir, mis à part quelques applications étonnantes,
comme la cuillère
intelligente , la machine
à laver parlante , ou les solutions de contrôle
à distance d’une maison.

« Qui ne sait, recherche sur web », comme disent les philosophes du Net actuels.
Jean de Chambure
Rédacteur en chef

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas