Les marques, un nouvel eldorado pour le serious gaming

09 avril 2010 Laisser un commentaire

Le serious game se présente comme un maillon clé de l'arsenal de communication online des entreprises, en particulier en termes d'éducation consommateurs. Ce dernier permettant d'engager et de transmettre plus facilement.

Par Olivier Lombart, Directeur Avant vente NetDivision et co-auteur du blog Serious-Game.fr.
Avec le Net, les marques pensaient avoir trouvé le support avec lequel elles allaient enfin pouvoir exister et se raconter. Les gammes de produits devenant de plus en plus complexes, elles se sont mêmes mises à rêver en se disant qu’elles pourraient également faire de l’éducation consommateurs. Passons tout d’abord en revue les supports dont disposent les entreprises pour être présentes sur Internet : un tour d’horizon vite fait car il n’y en a que deux. Le premier, et le plus usité, c’est le site de marque. Un support dans lequel elles mettent tous leurs espoirs. Elles y dépensent des sommes folles, passent des mois à en peaufiner le moindre pixel et y épuisent leurs agences de communication. Résultat ? Le consommateur, lorsqu’il arrive (par hasard) sur le site va faire tout le contraire de que ce qu’on attendait de lui : il y passe au maximum deux ou trois minutes, visite quelques pages et s’enfuie vite … vers des sites plus en phase avec ses attentes.
Serious game : entre pédagogie et communication
Difficile pour une marque d’y trouver son compte en termes de retour sur investissement et d’éducation consommateurs. Second support auquel ont recours les entreprises : les opérations E-Marketing. Là encore, les agences de communication planchent comme des malades pour trouver l’idée qui fera le plus de buzz possible. Objectif : recruter un maximum d’adresses autour d’un jeu certes quelquefois amusant mais souvent sans aucun rapport avec la marque. Là encore, cette dernière ne s’y retrouve pas. Alors pourquoi le serious gaming aurait-il sa chance auprès des marques ? Le propos n’est pas de se dire que le serious game aurait vocation à remplacer tous les dispositifs de communication online, mais qu’il pourrait avoir un rôle important. Notamment dans le domaine de l’éducation consommateurs qui se situe entre la pédagogie et la communication. Les marques ont en effet beaucoup de mal à communiquer avec un ton juste quand il va s’agir de présenter un service complexe, de présenter de nouvelles gammes de produits techniques, ou encore d’argumenter…
Permettre à l'entreprise de se raconter
Or la mise en scène de la marque dans le cadre d’un serious game permet à celle-ci de se raconter dans un scénario original et prenant. Dans l’histoire que va raconter l'entreprise, le consommateur devient acteur, et expérimente ainsi les valeurs de la marque et de ses produits en profondeur. A la mode d’un jeu vidéo et si le gameplay est bon, l'utilisateur va également se transformer en joueur et ne plus compter son temps. La session de jeu pourra ainsi atteindre des durées de connexion bien supérieure aux autres supports évoqués ci-dessus. Les opérations de social games seront quand à elles plus simples à mettre en œuvre et plus efficaces car davantage centrées sur le cœur de la marque. Et enfin, cette dernière pourra récupérer de façon optimale des données sur les joueurs à la fois de façon active et passive. Alors à quand un bon serious game de marque ?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas