Les PME-PMI européennes et Internet : lorsque la notion de confiance sera aussi populaire que celle du haut débit

Jean de Chambure

Jean de Chambure

Directeur du Conseil Asia

L'Atelier Asia

En savoir plus sur l'auteur

27 janvier 2004 Laisser un commentaire
Mots-clés : Europe

Face aux dizaines de millions d'euros que les grandes entreprises ont dépensé depuis l'année 2000 pour posséder un site web jusqu'à faire de leur portail le futur bureau virtuel de leurs...

Face aux dizaines de millions d’euros que les grandes entreprises ont dépensées depuis l’année 2000 pour posséder un site web jusqu’à faire de leur portail le futur bureau virtuel de leurs employés, les structures moyennes, petites ou individuelles, ont eu l’air d’être laissées sur le coin de la course à Internet. Image fausse, parfois entretenue par une extrême médiatisation des projets des très grandes entreprises au dépend des plus petites entreprises, souvent autant en avance vis-à-vis des technologies de l’information. Voire davantage. Première preuve de ce faux retard : l’adoption massive des connexions Internet par 96 % des PME-PMI du G4 (Allemagne, Italie, Espagne, France), selon la dernière enquête (janvier 2004) de BNP Paribas Lease Group. L’an passé, ces dernières représentaient déjà 93 %. Seconde preuve : la croissance du haut débit à l’échelle des PME-PMI européennes. La même enquête révèle que les petites et moyennes entreprises sont désormais à 53 % connectées à Internet via du haut débit ! Petite fierté nationale, les PME-PMI françaises le sont à 62 %, contre 47 % pour l’Italie, et juste 36 % pour l’Allemagne, bien que l’ADSL soit très présent dans ce pays. Au niveau régional, on note toutefois des disparités : les PME franciliennes sont connectées en haut débit à 82 %, alors que les PME de toutes les autres grandes régions de France le sont entre 48 et 65 %. Par ailleurs, si les PME françaises sont devenues les championnes du haut débit, les usages d’Internet sont encore dans leur adolescence. La messagerie électronique est bien sûr l’usage souverain : 83 % des PME-PMI françaises connectées l’utilisent, mais seulement 62 % d’entre elles utilisent Internet dans leur relations clients fournisseurs, alors que les PME du G4 utilisent Internet dans ce sens à 83 % ! Ecart regrettable qui va très certainement se combler à mesure que la notion de confiance en Internet sera devenue aussi populaire que celle d’efficacité liée aux connexions hauts débits (rapidité de réception des messages, de consultations des pages web, de téléchargement…). A ce sujet, l’Atelier a choisi d’être partenaire médias du 1er forum de l’économie numérique, des nouvelles technologies, et de l’Internet, qui se déroule à l’occasion du salon des entrepreneurs 2004, du 28 au 30 janvier prochain au palais des Congrès. Lors de ces rencontres, il animera vendredi prochain, en début d’après-midi, une table ronde sur le thème « Certification et archivage des documents électroniques : où en est-on ? »… Un thème essentiel pour que la confiance vis-à-vis d’Internet progresse de manière significative. Jean de Chambure Rédacteur en chef

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas