Retour sur le SIGGRAPH: la réalité virtuelle sous toutes ses formes

Pierre Hénon

Pierre Hénon

Président

Paris ACM Siggraph

En savoir plus sur l'auteur

22 septembre 2014 Laisser un commentaire

Après deux années en Californie, SIGGRAPH est retourné à Vancouver. L'objectif était de réunir tous ceux qui travaillent avec l'informatique graphique - qu'ils soient chercheurs, développeurs, réalisateurs, truquistes, fabricants, artistes, étudiants... - et de leur permettre de confronter leurs travaux. Avec une tendance majeure cette année : l’irruption de la réalité virtuelle dans les applications grand public.

Les premiers casques de réalité virtuelle furent inventés il y a près de quarante ans mais c’est seulement ces derniers mois que l’on voit arriver des systèmes accessibles au grand public. Ceux-ci profitent des technologies d’écran et des puissances de calcul développées pour les téléphones portables quand ils ne se construisent pas tout simplement autour d’un téléphone. SIGGRAPH suit bien entendu cette tendance et organisait pour la première fois un concours de réalité virtuelle/augmentée. Parmi les primés nous avons retenu deux projets.

De l’utile au ludique

Le premier de ces projets utilise la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des mal-voyants. Le dispositif, présenté par des chercheurs de l'Université d’Oxford est doté d’une caméra d’analyse de profondeur et d’un système de traitement d’images qui effectue de l’extraction de contours. Ces contours sont dessinés en surbrillance sur une image simplifiée. Cela aide le mal voyant à distinguer les éléments essentiels de la scène, éviter les obstacles, voire reconnaître des visages familiers.

Mais la réalité virtuelle envahit naturellement l’univers plus ludique avec des expériences d’un extrême réalisme. Birdly, présenté par l’Université d’Arts de Zurich, il a fait sensation à SIGGRAPH. L’installation explore l'expérience d'un oiseau en vol et s’apparente à un simulateur de vol. Le joueur incarne un milan royal. Allongé comme s’il volait, le joueur contrôle ainsi le simulateur avec ses mains et ses bras, en corrélation directe avec les ailes de l'oiseau. Le simulateur reproduit ainsi ces mouvements de façon à  pencher le corps selon les trajectoires. Un ventilateur en guise de vent vient ajouter au réalisme de l’expérience. Visualisée par un casque virtuel (Oculus Rift), l'ensemble de la scène est perçue comme si l’on était un oiseau survolant la ville.

La technologie progresse, son accessibilité aussi!

La plupart du temps, le joueur peut faire marcher ou courir le personnage qu’il incarne via une gâchette ou en déplaçant une manette, tout en restant réellement assis dans son canapé. Un antagonisme souvent frustrant. Le Virtualizer a été conçu pour résoudre ce problème de déplacement virtuel. Ayant reçu le prix SIGGRAPH lors du salon Laval Virtual en avril, le Virtualizer est un périphérique de jeu développé par une jeune startup autrichienne, Cyberith. Cette dernière était invitée à Vancouver cet été et y a été très remarquée. La sensation de marche est reconstituée avec des capteurs de pression et un harnachement qui maintient le joueur en position (en fait ses pieds glissent sur le sol). Il ne s’agit encore que d’un prototype mais leur campagne sur la plateforme de crowdfunding kickstarter ayant réuni plus de 360 000 dollars sur les 250 initialement demandés, l’industrialisation devrait démarrer rapidement pour la plus gande joie des gamers!  

Ces derniers peuvent avoir un autre motif de satisfaction: celui de se construire soi-même son casque de réalité virtuelle! Révélé à la conférence des développeurs Google I/O fin juin 2014 et présent au SIGGRAPH, le casque en carton a.. cartonné!  Il a été conçu par deux jeunes ingénieurs français David Coz et Damien Henry dans les bureaux de l’Institut culturel Google Paris. Chacun se fabrique son casque soit en utilisant des plans fournis par Google, soit un modèle prédécoupé fourni par eux, l’écran et toute l’électronique étant apportés par son smartphone personnel. A SIGGRAPH tout le monde se pressait pour tester le système et recevoir un des précieux packages en carton ! Les applications sont nombreuses : visite de Paris, dessin animé où l’on choisit le cadre, photos sphériques, etc  

Pour en savoir plus sur cette 41e édition de SIGGRAPH venez assister à la soirée “Retour de SIGGRAPH” organisée par le chapitre français d’ACM SIGGRAPH en partenariat avec l’Atelier le jeudi 16 octobre à 19h rue Bergère. http://www.atelier.net/events/techradars/siggraph-2014-venez-partager-echanger-etaient-vancouver_430998

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas