La télévision réinventée

Frédéric Kaplan

Frédéric Kaplan

Spécialiste des nouvelles interfaces, chercheur à l’EPFL et fondateur de la société OZWE

OZWE

En savoir plus sur l'auteur

21 mai 2010 Laisser un commentaire

Avec Google TV, la télévision cesse d'être une lucarne pour devenir une interface.

Par Frédéric Kaplan, spécialiste des nouvelles interfaces, conseiller scientifique à l’EPFL et fondateur de la société OZWE.
D’une certaine manière, la télévision est une grande tablette, un très grand smartphone. A peine devenons-nous coutumiers aux Apps sur Smartphone, et alors que nous commençons juste à découvrir le potentiel des applications pour tablettes, voilà que nous allons maintenant pouvoir goûter aux plaisirs des TV Apps. Les premières ne seront peut-être que de simples adaptations de leurs alter ego sur les interfaces de tailles plus modestes. Mais, de la même manière que nous commençons à comprendre qu’on ne fait pas la même chose avec une tablette qu’avec un smartphone, nous allons vite prendre conscience que le monde des TV Apps sur un grand écran qui se regarde à plusieurs, a des caractéristiques et des potentialités spécifiques.
La mutation de la publicité
En introduisant une nouvelle smartbox Android tournée vers l’ordinateur planétaire, Google ouvre un champ des possibles bien différent de celui proposé depuis quelques années par l’Apple TV. La seconde révolution que Google devrait introduire dans le monde de la télévision est l’extension de son modèle publicitaire dans un univers où domine un mode de fonctionnement extrêmement différent. Il va devenir possible pour les annonceurs de toucher leurs cibles avec une telle précision et potentiellement un si haut niveau de pertinence que le sens même du mot publicité pourrait changer.
Réinventer l’expérience télévisuelle
Symétriquement, le monde de la publicité télévisuelle jusqu’ici réservé aux grandes entreprises va devenir accessible à de plus petits acteurs comme c’est aujourd’hui le cas pour la publicité Internet. TV apps et publicité ciblée sont susceptibles de bouleverser en profondeur le modèle économique de la télévision traditionnelle. Comment les acteurs de ce média du XXe siècle vont-ils négocier ce virage ? Sauront-ils tirer parti des possibilités interactives qu’offrent les applications ? Sauront-il adapter leur modèle économique à celui de la publicité ciblée ? Ou est-ce que de tout nouveaux acteurs les remplaceront pour proposer directement dans notre salon une expérience télévisuelle réinventée ?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas