La virtualisation s'empare des systèmes informatiques

Raymond Sclison

Raymond Sclison

Directeur technique

SSII Cosmobay-Vectis

En savoir plus sur l'auteur

04 octobre 2007 1 commentaire

Carte bancaire virtuelle, voeux virtuels, animateurs virtuels... Le mot se décline à toutes les sauces depuis le début du web. Normal, donc, que les ordinateurs se virtualisent à leur tour!

Par Raymond Sclison, directeur technique de la SSII Cosmobay-Vectis

Certains doutent encore que la virtualisation sera l'un des sujets phares de 2008. Ce n'est pas mon cas. Difficile d'ignorer l'importance croissante que prend le sujet sur la scène IT. Selon IDC, le marché devrait d'ailleurs doubler d'ici 2012 pour atteindre les 12 milliards de dollars. Plusieurs évènements récents confirment cet engouement : l'introduction en bourse plus que réussie de VMWare, le rachat par Citrix de Xensource, la société éditrice de la solution de virtualisation Xen… Pour moi, c'est clair, la bataille de la virtualisation aura bien lieu. Le concept a fait son entrée en masse dans les entreprises ces dernières années. Il consiste à faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitation et applications sur une machine.

Des systèmes d'information flexibles

Surtout, il est porteur de deux promesses : celle d'exploiter au mieux le potentiel de serveurs souvent sous-utilisés et celle de pouvoir installer rapidement une nouvelle application. Ce, sans risque de conflit avec les autres. Bien sûr, d'aucuns me diront encore que l'on n'a rien inventé puisque la virtualisation existe depuis bien longtemps pour d'autres systèmes. Peu importe. Cette technologie est là et bien là. Elle s'inscrit totalement dans la démarche d'amélioration de l'agilité des systèmes d'information. Le libraire en ligne Amazon est allé encore plus loin. Il lance une offre de virtualisation à la demande, EC2, qui permet de mobiliser à tout moment des ressources de stockage et de calcul sous la forme d'une machine virtuelle hébergée sur les milliers de serveurs de son "datacenter".

Simplifier la gestion des ressources informatiques

Il y a une réelle révolution derrière ce qui pourrait paraître un gadget. Le web, en permettant aux magasins de se dématérialiser, avait ouvert la voie à toute une galaxie de nouvelles entreprises online. Aujourd'hui, la virtualisation des ressources informatiques permet à tout un chacun de créer rapidement et virtuellement des services. Services qui auraient auparavant nécessité de multiples serveurs à héberger dans une salle machine spécifique. Même si l'offre souffre encore aujourd'hui de défauts importants, elle a au moins le mérite de dessiner de nouvelles possibilités. Voire changer profondément l'entreprise telle que nous la connaissons depuis de nombreuses années ! J'en rêve, mais nous n'en sommes pas là. Mais une nouvelle façon de déployer des applications vient certainement de faire son apparition.
 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Haut de page

1 Commentaire

les informations sur le systèmede gestion d'une base de données de transaction bancaire

Soumis par micheltawembi (non vérifié) - le 14 août 2010 à 10h38

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas