Wi-Fi : la complexité des réseaux entreprises et le diagnostic du Malade imaginaire

Jean de Chambure

Jean de Chambure

Directeur du Conseil Asia

L'Atelier Asia

En savoir plus sur l'auteur

04 décembre 2003 Laisser un commentaire
Mots-clés : Europe

Il y a à peine deux ans, presque aucun acteur du marché ne souhaitait entendre parler du Wi-Fi. L'inventeur des premières antennes de diffusion (Hannu Kari, chercheur à l'université d'Helsinki)...

Il y a à peine deux ans, presque aucun acteur du marché ne souhaitait entendre parler du Wi-Fi. L’inventeur des premières antennes de diffusion (Hannu Kari, chercheur à l’université d’Helsinki) passait pour un doux rêveur, un utopiste du grand Nord : il expliquait simplement que cette technologie offrirait des débits au moins équivalents à l’UMTS pour un prix « 10 fois » moindre. De quoi le renvoyer aux bancs de son université ! D’autant que les opérateurs commençaient à payer les sommes exorbitantes qu’ils avaient consenties pour acquérir leur(s) licence(s) UMTS ! Aujourd’hui, la perception s’est inversée. Le Wifi plaît, attire, parfois même sans grande raison. Mais un débat omniprésent a empêché d’autres questions d’émerger. Les inquiétudes qui ont occupé le devant de la scène se résument en un seul mot, répétitif, presque obsessionnel : la sécurité. Une pluie d’articles s’est abattue sur le sujet. Comme si toutes les difficultés du Wi-Fi venaient de là. Tout son avenir, aussi. A la manière du diagnostic du Malade Imaginaire dont tous les maux de santé proviendraient d’un seul membre : le poumon, le poumon, le poumon. Légitime, parfaitement fondée (l’histoire du réseau sans fil londonien piraté avec un paquet de Pringle a fait le tour de la planète), le débat sur les faiblesses de sécurité des nouveaux réseaux sans fil a toutefois gommé deux questions essentielles sur le sujet. D’une part, quels sont les usages qui vont emporter l’adhésion des utilisateurs, qu’ils soient professionnels ou non ? D’autre part, comment implanter de la meilleure des manières un réseau sans fil Wi-Fi ? Utilisant une fréquence gratuite (2.4 Giga Hertz), le Wi-Fi a cependant un coût d’installation. De plus, cette dernière exige une vraie réflexion sur la disposition des antennes, le câblage (il existe malgré tout !), les types de droits d’accès, le niveau de sécurité à mettre en place, notamment en entreprise ! Preuve que la sécurité, c’est important. Partenaire du Salon Mobile Office, premier grand salon centré sur les problématiques professionnelles liées aux réseaux sans fil, l’Atelier animera la première conférence du mardi 4 décembre, consacrée à la bonne manière d’implémenter un réseau sans fil en entreprise. C’est à 9H30, au palais des Congrès. Vous pouvez aussi suivre l’événement en direct, en streaming depuis notre site. Mobilement vôtre, Jean de Chambure Pour en savoir plus : > Compte-rendu du club de l’Atelier n°3

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas