Les dossiers de l'Atelier

Le e de e-commerce remplacé par le m de mobile

Alors que les appareils mobiles explosent, le commerce à travers ces périphériques prend beaucoup d'essor. A tel point qu'en 2017, il deviendra l'un des canaux les plus importants pour acheter des produits de grande consommation.

Portable

Depuis 6 mois, le m-commerce façonne le paysage du e-commerce. Ce canal d’achat connait une croissance fulgurante. Le commerce mobile devrait représenter 24,4% de l’ensemble des revenus en 2017. Plusieurs études indiquent que le commerce actuel est donc sur le point de subir une mutation. Le m-commerce s’impose rapidement, surtout dans l’achat de bien de grandes consommations où le degré de l’implication et de peur sont faibles. Cette force provient de l’adaptabilité et la disponibilité de l’appareil, bien sûr, mais surtout d’une pénétration très forte des pays technologiques (Amérique du Nord et Europe) ainsi que des pays émergents comme la Chine et l’Inde. 

70% du marché global sur seulement deux pays

Actuellement, les Etats-Unis et la Chine sont les deux pays les plus dynamiques en matière de m-commerce. L’un est le pays de la culture technologique bercée par l’effluve de la Silicone Valley, alors que l’autre possède un marché intérieur important. 97% de la population possède un smartphone. A eux deux, ils représentent 70% du marché global. Toutefois, les autres régions devraient enregistrer des taux de croissance importants, notamment les pays de la zone européenne d'ici à 2017 (19,2 milliards en 2017 soit 6,8% de progression). Cependant les plus fortes croissances sont attendues en Asie de l'Est et du Sud : la Chine d’un côté avec une augmentation annuelle équivalente à 15% ; et de l’autre l'Inde qui connait une tendance s'échelonnant à 50% d’évolution. 

Un mode d'achat basé sur les produits de grande consommation

L’avantage de l’appareil mobile face aux ordinateurs est son usage permanent. Ainsi 49% de la population affirment qu’ils auront davantage recours aux appareils mobiles (35% Smartphones et 53% par l’Ipad) pour acheter sur Internet. D’ailleurs 65,8% des consommateurs se disent satisfaits après un achat. Seulement les produits consommés restent de grande consommation car l’implication de l’acheteur et le risque perçu sont faibles. Ainsi, depuis 2011 les produits de santé et de beauté progressent de 28,8% et les vêtements de 15 %.

 

Le mobile, plaque-tournante du futur pour l'e-commerce

Par 22 août 2012
mobile carte bleue

Le m-commerce devrait prendre toujours plus d'ampleur d'ici à 2017. Le commerce actuel est en effet en train de subir une mutation avec la migration du canal d'achat de l'ordinateur au mobile.

Les comportements nomades et toujours plus multitâches des consommateurs, avec leur rapide adoption des smartphones et des tablettes, offrent aux marques des opportunités de les engager davantage. En effet, le développement d'une tendance de "couch commerce", soit le commerce depuis son canapé, devrait encourager l'essor du m-commerce. Un récent rapport estimait que le commerce mobile devrait représenter 24,4% de l'ensemble des revenus du commerce électronique d'ici à 2017. Une tendance qui serait plus importante à en croire un rapport de Juniper Research, qui évaluerait à 30% les achats en ligne réalisés depuis un appareil mobile d'ici à 2017.

De l'ordinateur au mobile

La valeur des transactions depuis un terminal mobile devrait dépasser les 730 billions de dollars en 2017, que ce soit pour les biens achetés en ligne ou en magasin physique. A titre de comparaison, les prévisions concernant l'année 2012 devraient atteindre les 254 billions de dollars. Le mobile devrait donc devenir une plaque-tournante du secteur de la distribution à l'avenir avec une augmentation annuelle moyenne de 23% de la valeur de ses transactions. Par exemple, des entreprises comme Domino's aux États-Unis et Argos au Royaume-Uni ont déjà observé que 6 à 7% de toutes leurs ventes ont été conclues via le canal mobile.

Les Etats-Unis et la Chine dominent le m-commerce

Ainsi, le rapport estime que les activités d'achats des consommateurs vont migrer de façon significative du support "ordinateur" vers les canaux mobiles : smartphone et tablettes. Actuellement, les Etats-Unis et la Chine sont les deux pays les plus dynamiques en matière de m-commerce et représentent 70% du marché global. Toutefois, les autres régions devraient enregistrer des taux de croissance importants, notamment les pays de la zone européenne d'ici à 2017. La plus forte croissance est attendue en Asie de l'Est avec la Chine avec augmentation annuelle équivalent à 15% et 50% pour l'Inde.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas