Les dossiers de l'Atelier

Obtenir les aides à l'innovation

La réforme du Crédit Impôt Recherche simplifie l'attribution d'aides publiques aux entreprises. Intérêt : encourager le développement en recherche et développement. Panorama avec CapitalRisqueur.tv.

CapitalRisqueur.TV revient sur la loi de finances 2008 votée par le parlement. Celle-ci a entériné une réforme majeure du crédit impôt recherche. Cette réforme concerne aussi bien les start-up, les PME ou les grandes entreprises. Pourquoi ce changement législatif ? Depuis plusieurs années, nos gouvernants ont pris conscience, dans le contexte national et international, de la nécessité de mener une politique volontariste. Ce, afin d’encourager les entreprises françaises à innover et à développer leurs efforts en R&D.
Le premier système d'incitation à l'investissement
Avec un budget annuel de près d’un milliard d’euros en 2007, le Crédit Impôt Recherche - le CIR - représentait déjà le premier système d'incitation à l’investissement R&D dédié aux entreprises privées. Déterminé à provoquer une nouvelle onde de choc, le législateur a décidé d’en multiplier par trois le budget annuel tout en simplifiant et en renforçant le dispositif. Pour ne pas passer à côté de cette réforme majeure, CapitalRisqueur s'est entretenu avec des consultants (Laurent Scheinfeld et Philipe Lapidus de Subventium, un cabinet de conseil spécialisé dans les aides publiques à l’innovation) et des entrepreneurs. En l'occurrence Farid Marouani de PC30 et Denis Allard d'ESCAPE International.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas