Les dossiers de l'Atelier

TPE / PME : pignon sur Web et commerce en ligne

Avoir pignon sur Web, vendre grâce à Internet. C'est désormais une réalité ou un objectif prioritaire pour la plupart des TPE et des PME. Quatre ans après l'éclatement de la bulle Internet, le...

Avoir pignon sur Web, vendre grâce à Internet. C'est désormais une réalité ou un objectif prioritaire pour la plupart des TPE et des PME. Quatre ans après l'éclatement de la bulle Internet, le commerce en ligne devient de fait un usage de plus en plus pratiqué par les petites et moyennes entreprises françaises et européennes. Si la plupart d'entre elles ont été connectées au Web dès 2001, l'année 2004 a été marquée par un véritable tournant dans le décollage des activités commerciales en ligne. La grande majorité des entreprises pourvues d'un site Web le mettent désormais régulièrement à jour, et investissent pour accroître leur visibilité sur la Toile : achat de liens sponsorisés, partenariats avec des sites d'influence… Le marketing en ligne progresse parallèlement au commerce via Internet.
Face à la montée en puissance de ce phénomène, l'Atelier a souhaité faire le point en publiant un dossier spécial intitulé : « TPE/ PME : pignon sur Web et commerce en ligne ». Les chiffres les plus marquants sur l'équipement et les usages Internet des TPE/PME sont ainsi révélés. Tandis que les connexions Internet haut débit touchent désormais 75 % des PME françaises, ces dernières déclarent réaliser directement ou indirectement plus du tiers de leurs ventes via ce canal (Source : BNP Paribas Lease Group, janvier 2005).
Après ce panorama des usages, un éclairage est porté sur les stratégies gagnantes des « entreprenautes » : vente directe de produits, réponse aux appels d'offre, référencement par « mots clefs », offres communautaires, partenariats et affiliations… Autant d'actions commerciales efficaces, mises en oeuvre par ces pionniers d'une nouvelle approche professionnelle d'Internet. Leurs règles ? L'audace commerciale et la maîtrise budgétaire de leur marketing.
Bilan et exploration d'une tendance de fond en pleine effervescence.

TPE/ PME : montée en force du commerce en ligne et des usages professionnels

Par 28 janvier 2005
Mots-clés : Smart city

Avec un taux de connexion à Internet de 93 % depuis trois ans, les usages « classiques » de ce médium sont largement entrés dans les mœurs des PME françaises : 84 % d'entre elles font de la messagerie électronique,...

Avec un taux de connexion à Internet de 93 % depuis trois ans, les usages « classiques » de ce médium sont largement entrés dans les mœurs des PME françaises : 84 % d'entre elles font de la messagerie électronique, 77 % recherchent de l'information ciblée sur le Web, 72 % consultent leur compte ou font des opérations bancaires ( Source : BNP Paribas Lease Group, janvier 2005 ).
Ces usages se renforcent avec la généralisation des connexions haut débit. 75 % des PME françaises sont désormais ainsi connectées à l'Internet. Par ailleurs, des usages plus spécifiquement professionnels se développent : progression des relations clients/fournisseurs (67 %), développement des consultations des sites d'appel d'offre (35 %), recrutement en ligne (35 %).
Mais c'est dans le commerce en ligne que l'on constate aujourd'hui la plus forte progression des usages professionnels d'Internet. Les chiffres confirment la rapide montée en puissance de ce mode de commercialisation, bien que pour la grande majorité des petites et moyennes entreprises, le Web ne représente pas le quart de leurs revenus.
Le chiffre d'affaires en ligne des TPE en pleine explosion !
Les TPE rattrapent à grands bons les premiers bolides du commerce en ligne. Tandis que le chiffre d'affaires des grandes marques du e-commerce français a crû de 70 % en atteignant 644 millions d'euros au 3 ème trimestre 2004 (source : Acsel) , celui des TPE sur Internet a presque quadruplé sur la même période, selon un panel de plus de 230 petites entreprises (Source : Doyousoft) .
Certes, le niveau général du commerce en ligne chez les TPE était relativement faible en 2003, et il ne représente sur le 3 ème trimestre 2004 qu'un peu plus de 9,5 millions d'euros. Mais la tendance est lancée : les TPE investissent sur le Web, et les internautes n'ont plus peur d'acheter : les transactions en ligne sur les sites des TPE ont quintuplé sur le trimestre mentionné.
Pourquoi une telle croissance ? D'un côté, la généralisation du haut débit chez les consommateurs et au sein des entreprises. De l'autre, la prise de conscience des entrepreneurs de l'efficacité d'Internet pour faire connaître et vendre ses produits ou services auprès d'une cible nationale, voire mondiale.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas